MacKenzie Scott donne à des ONG caritatives juives aux US et en Afrique du sud
Rechercher

MacKenzie Scott donne à des ONG caritatives juives aux US et en Afrique du sud

L'ex-femme de Jeff Bezos a donné de l'argent à la HIAS, Repair the World et à Afrika Tikkun dans le cadre de sa dernière enveloppe philanthropique de 2,74 milliards de dollars

MacKenzie Scott, ex-épouse du fondateur d'Amazon Jeff Bezos, arrive à la soirée des Oscars de Vanity Fair, à Beverly Hills, en Californie, le 4 mars 2018. (Crédit : Evan Agostini/Invision/AP)
MacKenzie Scott, ex-épouse du fondateur d'Amazon Jeff Bezos, arrive à la soirée des Oscars de Vanity Fair, à Beverly Hills, en Californie, le 4 mars 2018. (Crédit : Evan Agostini/Invision/AP)

JTA — Trois organisations juives vont recevoir une partie de la dernière enveloppe de dons – elle est d’un montant total de 2,74 milliards de dollars – versés par MacKenzie Scott, philanthrope et ancienne épouse du fondateur d’Amazon, Jeff Bezos.

Scott et son mari, Dan Jewett, ont annoncé mardi qu’ils allaient distribuer de nouveaux financements à 286 organisations, ce qui amène le total des fonds caritatifs versés par Scott à 8,5 milliards de dollars depuis le mois de juillet 2020.

Parmi ces versements, les tout premiers à être remis à des organisations juives. Sont concernées la HIAS, basée dans le Maryland, qui se consacre à la cause des immigrants et des réfugiés et qui leur vient en aide ; l’organisation Repair the World, un service communautaire et une organisation de défense de la justice sociale dont le siège est à New York et Afrika Tikkun, une organisation d’aide qui avait été fondée par le grand-rabbin d’Afrique du sud à la fin de l’apartheid.

« Parce que les services centrés autour des communautés sont un catalyseur et un amplificateur puissants, nous avons passé le premier trimestre de l’année 2021 à identifier et à évaluer les équipes à but non-lucratif qui se consacrent à l’égalité et qui travaillent dans des secteurs qui ont été négligés », a dit Scott lors de l’annonce de sa série de dons. « Nous avons choisi de faire des dons relativement importants aux organisations à la fois pour leur permettre de travailler et aussi en signe de confiance et d’encouragement – un signal qui s’adresse à elles mais aussi à toutes les autres ».

Scott n’a pas détaillé les raisons de ses dons à certains groupes en particulier, ni le montant de ces versements.

Repair the World a diffusé un communiqué annonçant un don « sans restriction » de sept millions de dollars de la part de Scott qui, a ajouté l’organisation, aidera davantage de jeunes à s’impliquer dans les services communautaires et dans l’éducation civique et humanitaire.

Des activistes tiennent une bannière pendant une manifestation pro-réfugiés organisée par la HIAS devant le capitole américain, le 14 septembre 2017. (Crédit : Aaron P. Bernstein/Getty Images/ via JTA/ SUE)

« La générosité et la vision de Mackenzie Scott et de Dan Jewett valident les investissements des généreux donateurs de Repair et ce don est un défi formidable et une invitation à faire toujours plus : offrir plus de services, conclure plus de partenariats, faire plus d’investissements pour rehausser et élargir nos services dans la vie juive américaine », a commenté Cindy Greenberg, présidente et directrice-générale de Repair the World.

Pour sa part, l’organisation HIAS a annoncé avoir reçu un don de Scott « qui lui permettra de se transformer ».

« La HIAS n’a cessé d’élargir sa portée en termes de programme, de sensibilisation et de géographie pour aider les individus à trouver de la sécurité, à être accueillis et à avoir des opportunités partout où ils se trouvent », a dit Mark Hetfield, président et directeur-général de l’organisation.

« Avec cet investissement, la HIAS va accélérer son travail de construction de la plateforme dont nous avons besoin pour répondre aux urgences relatives aux réfugiés quand elles se présentent – et à chaque fois que nous serons en mesure d’apporter notre aide ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...