Mahmoud Abbas félicite le nouveau président israélien
Rechercher

Mahmoud Abbas félicite le nouveau président israélien

Isaac Herzog dit qu'il espère contribuer aux efforts de paix ; le dirigeant palestinien souligne la nécessité de "mesures pratiques sur le terrain"

Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, à droite, rencontre le leader de l'Union sioniste Isaac Herzog à Ramallah, le 18 août 2015. (Crédit : AP Photo/Nasser Nasser/File)
Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, à droite, rencontre le leader de l'Union sioniste Isaac Herzog à Ramallah, le 18 août 2015. (Crédit : AP Photo/Nasser Nasser/File)

Le président de l’Autorité palestinienne (AP) Mahmoud Abbas a téléphoné au nouveau président israélien Isaac Herzog pour le féliciter de son entrée en fonction.

« J’ai parlé ce soir avec le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, qui m’a appelé pour me féliciter pour mes nouvelles fonctions », a tweeté Herzog. « Je l’ai remercié et j’ai souligné que j’avais l’intention de rester en contact permanent avec lui, comme l’ont fait les présidents précédents. »

Herzog, dont le rôle est surtout cérémoniel, a dit espérer « contribuer à faire avancer les relations et avec des espoirs de paix entre deux nations vivant côte à côte. »

Le bureau d’Abbas a confirmé l’appel téléphonique, ajoutant que les deux chefs d’État ont discuté des tensions entre Israël et les Palestiniens.

« Le président a souligné la nécessité d’instaurer une trêve globale à Gaza, en Cisjordanie et à Jérusalem », a déclaré la présidence de l’Autorité palestinienne dans un communiqué repris par l’agence de presse officielle WAFA.

Selon le communiqué, M. Abbas a également fait part à M. Herzog de « la nécessité de prendre des mesures pratiques sur le terrain afin de créer les conditions pour parvenir à une paix juste et globale ».

L’ancien chef de l’opposition Herzog a pris ses fonctions de président la semaine dernière, succédant à Reuven Rivlin, pour un mandat de sept ans.

M. Abbas est actuellement à Istanbul pour une visite de trois jours en Turquie. Samedi, il a rencontré le président turc Recep Tayyip Erdogan pour discuter des relations entre la Turquie et l’Autorité palestinienne ainsi que du conflit israélo-palestinien.

« Il ne sera pas possible d’établir une paix et une stabilité durables dans la région tant que la politique d’Israël se poursuit », a estimé Erdogan samedi, selon l’agence de presse Anadolu.

Selon WAFA, Abbas « a informé Erdogan des récents entretiens tenus avec l’administration américaine » sur la solution à deux États, ainsi que sur « le respect du statu quo historique dans la mosquée Al-Aqsa. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...