Mandelblit va se pencher sur l’accord des sous-marins
Rechercher

Mandelblit va se pencher sur l’accord des sous-marins

L'achat de sous-marins à l'Allemagne pourrait représenter un conflit d'intérêts pour l'avocat personnel de Netanyahu, et peut-être pour le Premier ministre lui-même

Elie Leshem is a news editor at The Times of Israel. When he isn't in the newsroom, he translates books and plays jazz guitar.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à gauche) avec Avichai Mandelblit, alors secrétaire du cabinet, pendant une réunion du cabinet à Jérusalem, le 20 décembre 2015. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à gauche) avec Avichai Mandelblit, alors secrétaire du cabinet, pendant une réunion du cabinet à Jérusalem, le 20 décembre 2015. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le procureur général, Avichai Mandelblit, et le procureur de l’Etat vont examiner les documents liés à l’achat de sous-marins à l’Allemagne.

Certains affirment que cet accord pourrait entraîner un conflit d’intérêts pour l’avocat personnel du Premier ministre Benjamin Netanyahu, David Shimron, et peut-être pour Netanyahu lui-même.

Dina Silber, procureure générale adjointe, dirige cet examen, qui n’a pas été défini comme une enquête officielle.

Mandelblit a souligné que pour le moment, il n’y avait pas de preuves nécessitant une telle enquête.

D’autre part, Shimron a passé un test au détecteur de mensonges pour montrer que Netanyahu n’était pas informé de la relation de son avocat avec un Israélien qui représentait le constructeur de sous-marins, a annoncé la Deuxième chaîne.

Shimron a réussi le test, selon la chaîne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...