Israël en guerre - Jour 286

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Matías, 41 ans et Einav Burstein, 39 ans, laissent dans le deuil leurs 2 fillettes

Assassinés par des terroristes du Hamas lors du Festival Supernova, à proximité du kibboutz Reïm, le 7 octobre 2023

Einav et Matias Burstein, assassinés par des terroristes du Hamas lors du Festival Supernova, à proximité du kibboutz Reïm, le 7 octobre 2023. (Crédit : Autorisation)
Einav et Matias Burstein, assassinés par des terroristes du Hamas lors du Festival Supernova, à proximité du kibboutz Reïm, le 7 octobre 2023. (Crédit : Autorisation)

Matías Burstein, 41 ans, et Einav Chen Burstein, 39 ans, tous deux citoyens israélo-argentins, se trouvaient au Festival Supernova, à proximité du kibboutz Reïm lorsqu’il a été tragiquement envahi par des terroristes palestiniens du Hamas au matin du 7 octobre. L’attaque a coûté la vie à plus de 360 personnes.

L’incertitude plane toujours sur le sort du couple, dont les noms ne figurent sur aucune liste de victimes ou de personnes enlevées par le groupe terroriste palestinien du Hamas. Vers la fin du mois d’octobre, la famille de Matías a confirmé son assassinat, tandis que le sort d’Einav restait inconnu. Il s’est avéré par la suite qu’ils avaient été tués alors qu’ils étaient retenus par des terroristes le 7 octobre.

Matías et Einav laissent derrière eux leurs deux filles, âgées de 9 et 12 ans. La famille vivait à Karmiel, dans le nord d’Israël. Fanny Burstein, la mère de Matías, a raconté la douloureuse tâche d’annoncer progressivement la nouvelle aux fillettes, à leur expliquer ce qu’elle a appelé « un problème » lors de la fête et à les préparer à la difficile réalité de ne plus revoir leurs parents. Fanny a partagé ces détails déchirants avec Infobae, un portail d’information argentin.

La dernière image de Matías avant sa capture par le Hamas est un moment poignant conservé sur l’appareil photo du téléphone portable d’un inconnu. Le bref cliché montre Matías vêtu d’un pull noir et d’un short, s’exprimant avec passion en hébreu au milieu d’un embouteillage sur une route du désert du Néguev.

Matías et Einav fuyaient le chaos de la fête électronique, située à quelques kilomètres de la bande de Gaza, alors que des coups de feu résonnaient en arrière-plan. Désespéré, Matías a tendu la main à un ami, la voix pleine d’inquiétude, pour lui annoncer l’attaque du Hamas.

Matías est arrivé en Israël en 1989, à l’âge de 7 ans, avec ses parents, Pedro et Fanny, et sa sœur de 4 ans, Yamila. La famille avait fait son alyah pour échapper à la crise de l’hyperinflation qui sévissait en Argentine à la fin des années 1980. Fanny a réfléchi à leur décision, notant que bien que d’autres options telles que l’Espagne ou les États-Unis aient été possibles, leur engagement inébranlable envers Israël en tant que famille sioniste avait guidé leur choix.

Pour lire d’autres hommages sur les victimes des massacres du Hamas du 7/10/2023 et de la guerre qui s’en est suivie, cliquez ici.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.