Matisyahu fait la tournée des universités avec un artiste arabe américain
Rechercher

Matisyahu fait la tournée des universités avec un artiste arabe américain

Le rappeur, qui a été visé par le boycott d'Israël, fait équipe avec Nadim Azzam pour 'remplacer le doigt accusateur dans la musique'

Le rappeur reggae américain Matisyahu en concert à Jérusalem, le 10 octobre 2015. (Crédit : Flash90)
Le rappeur reggae américain Matisyahu en concert à Jérusalem, le 10 octobre 2015. (Crédit : Flash90)

Matisyahu a lancé une tournée dans les universités américaines co-parrainée par les branches d’Hillel avec un musicien né d’une mère juive américaine et d’un père égyptien palestinien.

L’artiste reggae qui faisait partie de la communauté hassidique et qui a commencé sa tournée avec un invité spécial Nadim Azzam dimanche au Metcalf Ballroom de l’université de Boston, a déclaré que la décision de jouer avec un musicien arabe est une réponse au fait que son invitation à venir jouer dans un festival en Espagne l’été dernier a été annulée.

« Le but est de remplacer le boycott et le doigt accusateur dans la musique avec un rappel qu’il faut retrouver la compassion et l’humanité que nous partageons », a écrit Matisyahu sur son site web la semaine dernière.

En août dernier, les militants du mouvement de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS), ont poussé les organisateurs du Festival Rototom Sunsplash d’empêcher Matisyahu de chanter. Il a finalement été réinvité et les organisateurs de l’événement ont présenté des excuses.

Après la controverse du festival, Matisyahu a fait des concerts dans la Vieille Ville de Jérusalem et à la dernière synagogue près des portes d’Auschwitz. Il a été honoré par la League Anti-Diffamation (ADL) pour s’être opposée aux « forces de l’ignorance et de l’intolérance ».

« Il y a tellement de désinformation et de division. Tout le monde boycotte l’autre et personne ne l’écoute. Je me suis dit que ça serait bien de faire une série de concerts en amenant un artiste palestinien en essayant de rapprocher ces deux groupes ensemble », a-t-il déclaré au Wisconsin Badger-Herald plus tôt ce mois-ci au sujet de sa tournée actuelle.

Les spectacles avec Azzam sont parrainés par les branches Hillel dans les écoles et les autres organisations dans les facultés.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...