Israël en guerre - Jour 144

Rechercher

« Mort à Israël » scandé lors d’un match entre l’Iran et l’équipe de football palestinienne

Une minute de silence a été observée "en mémoire des vies tragiquement perdues en raison de la situation en cours en Palestine"

L'équipe palestinienne écoute son hymne avant le match de football du Groupe C de la Coupe d'Asie entre l'Iran et la Palestine au stade Education City à Al-Rayyan, au Qatar, le 14 janvier 2024. (Crédit : AP/Aijaz Rahi)
L'équipe palestinienne écoute son hymne avant le match de football du Groupe C de la Coupe d'Asie entre l'Iran et la Palestine au stade Education City à Al-Rayyan, au Qatar, le 14 janvier 2024. (Crédit : AP/Aijaz Rahi)

AL-RAYYAN, Qatar — Un moment de silence a été observé, suivi de cris de « Free Palestine » avant le match de la Coupe d’Asie entre l’Iran et l’équipe de football palestinienne dimanche, tandis que des chants de « mort à Israël » ont été entendus pendant le match lui-même.

Alors que la guerre entre Israël et le Hamas atteignait le cap des 100 jours, les deux équipes se sont alignées au centre du terrain du stade Education City, et une annonce a demandé le silence « en mémoire des vies tragiquement perdues en raison de la situation en cours en Palestine ».

Le silence s’est abattu sur le stade de la ville d’Al-Rayyan au Qatar avant que des chants pro-palestiniens ne retentissent parmi les membres du public.

Pendant la première moitié du match, de nombreux partisans iraniens ont entonné des chants de « mort à Israël » en arabe. Le même groupe a également scandé « Palestine, Palestine », toujours en arabe.

Plus tôt, les joueurs palestiniens se sont alignés, les bras liés les uns aux autres, et ont chanté leur hymne avec les supporters. Les joueurs se sont ensuite réunis en cercle avant et après le moment de silence.

Les préparatifs de l’équipe de football palestinienne pour le tournoi se sont déroulés sans football national, ainsi qu’avec des opportunités limitées de jouer des matches compétitifs.

L’Iran, triple champion, a remporté le match de dimanche 4-1. Karim Ansarifard a ouvert le score en moins de deux minutes et Shoja Khalilzadeh a marqué un second but en 12e minute.

Mehdi Ghayedi a porté le score à 3-0 à la 38e minute.

L’avant-centre iranien numéro 20, Sardar Azmoun, après avoir marqué le quatrième but de son équipe lors du match de football du Groupe C de la Coupe d’Asie de l’AFC entre l’Iran et l’équipe palestinienne au stade Education City à Al-Rayyan, à l’ouest de Doha, le 14 janvier 2024. (Crédit : KARIM JAAFAR / AFP)

Mais les acclamations les plus fortes du match ont retenti lorsque le joueur palestinien Tamer Seyam a marqué un but juste avant la pause de la première mi-temps.

Sardar Azmoun a marqué un quatrième but pour l’Iran 10 minutes après la reprise.

Le lendemain du 7 octobre, une vidéo non authentifiée et non datée avait circulé sur les réseaux sociaux montrant des supporters iraniens drapés de drapeaux palestiniens. D’autres supporters, visiblement mécontents de ce soutien interprété comme allant au Hamas, ont commencé à crier « prenez ce drapeau palestinien et enfoncez-le dans votre c..! ».

La guerre à Gaza a éclaté lorsque le Hamas a envoyé 3 000 terroristes armés en Israël, le 7 octobre, pour mener une attaque brutale au cours de laquelle ils ont tué près de 1 200 personnes. Les terroristes ont également pris en otage plus de 240 personnes, pour la plupart des civils, et les ont emmenées à Gaza. Israël a réagi en lançant une campagne militaire dont l’objectif vise à détruire le Hamas, à l’écarter du pouvoir à Gaza et à libérer les otages.

Près de 24 000 personnes seraient mortes à Gaza depuis le début de la guerre, selon le ministère de la Santé dirigé par les terroristes du Hamas. Les chiffres publiés par le groupe terroriste sont invérifiables, et ils incluraient ses propres terroristes et hommes armés, tués en Israël et à Gaza, et les civils tués par les centaines de roquettes tirées par les groupes terroristes qui retombent à l’intérieur de la bande de Gaza. L’armée israélienne affirme avoir tué plus de 9 000 membres du groupe terroriste à Gaza, en plus d’un millier terroristes à l’intérieur d’Israël le 7 octobre.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.