Israël en guerre - Jour 288

Rechercher

Netanyahu et Regev démentent avoir planifié l’atteinte contre le chef d’état-major

Le Premier ministre et la ministre des Transports nient avoir planifié une attaque verbale contre Halevi lors de la réunion du cabinet du 4 janvier comme relayé par les médias

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et la ministre des Transports Miri Regev, à la Knesset, le 20 février 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et la ministre des Transports Miri Regev, à la Knesset, le 20 février 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Les bureaux du Premier ministre Benjamin Netanyahu et de la ministre des Transports Miri Regev ont démenti samedi une information diffusée ce soir sur la Douzième chaîne, selon laquelle Netanyahu aurait incité Regev à mener une attaque verbale contre le chef d’état-major de l’armée israélienne Herzi Halevi lors d’une réunion du cabinet de sécurité il y a deux semaines, et l’aurait félicitée par la suite pour avoir agi de la sorte.

La réunion en question a eu lieu le 4 janvier. Elle devait porter sur la planification du « jour d’après » la guerre à Gaza, mais elle a dégénéré et Netanyahu l’a interrompue après que plusieurs ministres de droite eurent reproché à Halevi d’avoir ouvert une enquête interne sur la manière dont l’armée avait géré les attaques du Hamas du 7 octobre et leurs conséquences.

À LIRE : Une enquête sur le 7 octobre pour se préparer à une guerre contre le Hezbollah ?

Selon le reportage télévisé, un participant anonyme à la réunion, qui se dirigeait vers le parking du siège du ministère de la Défense après la réunion, a surpris Netanyahu en train de dire à sa collègue du Likud, Regev : « Bravo, Miri, vous avez fait du bon travail. »

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à gauche, et le chef d’état-major de l’armée israélienne Herzi Halevi lors d’une évaluation de la sécurité au Commandement du Nord de l’armée, le 7 décembre 2023. (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)

Cette personne a rapporté l’incident à son supérieur, ce qui a donné l’impression aux fonctionnaires de l’establishment de la Défense que l’incident avait été planifié à l’avance pour nuire à Halevi. (Certains analystes ont suggéré que l’incident était lié aux efforts déployés par les dirigeants politiques pour faire porter à l’armée la responsabilité maximale des échecs du 7 octobre, et/ou au malaise des ministres face au fait que Tsahal entame une enquête sur ses propres performances alors que Netanyahu retarde les enquêtes plus étendues jusqu’à la fin de la guerre.)

Dans un communiqué, le bureau du Premier ministre a déclaré que ce reportage était faux, que Netanyahu ne disait pas aux ministres ce qu’ils devaient dire lors des réunions du cabinet, et qu’il n’avait pas parlé à Regev avant ou après cette réunion.

Le bureau de Regev a également affirmé que le reportage était faux. Il a déclaré que les ministres n’avaient entendu parler de l’enquête interne du chef d’état-major qu’au cours de la réunion, et qu’ils lui avaient donc posé des questions à ce sujet.

Lors d’une interview télévisée jeudi, Gadi Eisenkot, ministre du cabinet de guerre, a exprimé sa profonde consternation face à ce qu’il a appelé le « guet-apens » tendu à Halevi lors de cette réunion. « J’ai été très choqué par ce spectacle, qui ressemblait à une embuscade, et non à une action spontanée », a souligné Eisenkot. « C’était très irrespectueux, pour ne pas dire plus. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.