Netanyahu : l’achat des sous-marins à l’Allemagne aura bien lieu
Rechercher

Netanyahu : l’achat des sous-marins à l’Allemagne aura bien lieu

L’Allemagne aurait informé à Israël qu’elle reportait la signature du contrat face au scandale de corruption qui entoure l’accord, mais le Premier ministre reste confiant

Raphael Ahren est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Un sous-marin israélien de type Dolphin. Illustration. (Crédit : Moshe Shai/Flash90)
Un sous-marin israélien de type Dolphin. Illustration. (Crédit : Moshe Shai/Flash90)

BUDAPEST, Hongrie – L’accord entre Israël et l’Allemagne sur la transaction des sous-marins sera probablement réalisé, bien qu’il soit actuellement gelé, a déclaré le Premier ministre Benjamin Netanyahu mercredi.

« Dès que les choses se débloqueront, je suppose que la vente progressera », a-t-il dit aux journalistes depuis son hôtel de Budapest. « Je n’ai aucune idée [de la façon dont l’enquête en cours sur la question se terminera], mais je pense que cela se fera. »

L’Allemagne aurait dit à Israël qu’elle reportait la signature du contrat d’achat de trois nouveaux sous-marins face au scandale de corruption qui entoure l’accord de plusieurs milliards de dollars entre les deux pays.

Berlin et Jérusalem devraient signer un mémorandum de compréhension la semaine prochaine, mais cette signature a été reportée à une date ultérieure, non précisée.

Netanyahu a expliqué que les Allemands attendent de voir comment l’enquête pour corruption va progresser. « Il y a une enquête, laissons l’enquête se terminer », a-t-il dit.

Interview du Premier ministre Benjamin Netanyahu sur la Vingtième chaîne, le 13 juillet 2017. (Crédit : capture d'écran YouTube/uz72777)
Interview du Premier ministre Benjamin Netanyahu sur la Vingtième chaîne, le 13 juillet 2017. (Crédit : capture d’écran YouTube/uz72777)

Netanyahu a sèchement rejeté les tentatives de l’impliquer dans l’affaire, indiquant que la presse cherche à le renverser. « Tous ces efforts pour me faire tomber ont dépassé les limites, et commencent à porter atteinte à la sécurité nationale d’Israël. »

Netanyahu n’est pas un suspect dans cette affaire, mais son avocat personnel David Shimron l’est. Il a été assigné à résidence pendant quelques jours avant d’être relâché samedi. Il a été interrogé à plusieurs reprises par l’unité d’enquête de Lahav 433.

« Je n’ai aucune idée de l’implication de Shimron, a déclaré Netanyahu mercredi. Quand toute cette histoire sera terminée, je dirais ce que j’en pense ». Les allégations contre Shimron – son cousin au second degré – s’avéreront être « des inepties infondées. »

L’ancien général de division de la Marine Eliezer Marom est également un suspect dans cette affaire, et son assignation à résidence à pris fin samedi soir.

« Je ne sais pas ce qui est corruption et ce qui ne l’est pas dans l’affaire des sous-marins, a ajouté Netanyahu. Les décisions prises par les organismes de sécurité ont été transparentes et factuelles. Je ne juge personne, tout le monde a droit à la présomption d’innocence. Je ne sais pas ce qu’il se passera et ce qu’il ne se passera pas. »

L’équipe du Times of Israël a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...