Netanyahu va rencontrer Clinton et Trump
Rechercher

Netanyahu va rencontrer Clinton et Trump

Le Premier ministre israélien aura des rencontres séparées avec les candidats à la présidentielle américaine, un jour avant leur débat télévisé

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et son équipe avant son discours devant l'Assemblée générale des Nations unies à New York, le 22 septembre 2016. (Crédit : Kobi Gideon/GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et son équipe avant son discours devant l'Assemblée générale des Nations unies à New York, le 22 septembre 2016. (Crédit : Kobi Gideon/GPO)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu rencontrera dimanche les candidats à l’élection présidentielle américaine Hillary Clinton et Donald Trump à New York, dans le cadre de son voyage aux Etats-Unis, où il a également rencontré le président américain Barack Obama mercredi, s’est adressé jeudi à l’Assemblée générale des Nations unies et a rencontré vendredi le secrétaire d’Etat américain John Kerry.

Les rencontres avec les candidats, qui sont au coude à coude selon les derniers sondages, auront lieu séparément à New York dimanche, un jour avant leur débat télévisé.

« Une rencontre avec Donald Trump a d’abord été convenue et nous avons immédiatement contacté le camp de Clinton afin de maintenir l’équilibre », a dit à l’AFP une source au sein du bureau de Netanyahu.

Le bureau du Premier ministre a confirmé vendredi soir que les réunions auraient lieu, comme la campagne Clinton. La campagne Trump a suivi quelques heures après.

La candidate démocrate à la présidentielle, Hillary Clinton, le 4 avril 2016, et son rival républicain, Donald Trump, le 16 février 2016. (Crédit : AFP)
La candidate démocrate à la présidentielle, Hillary Clinton, le 4 avril 2016, et son rival républicain, Donald Trump, le 16 février 2016. (Crédit : AFP)

Un haut responsable israélien à New York a déclaré jeudi que ni Clinton, ni Trump, n’avait demandé à rencontrer Netanyahu, selon Bloomberg.

Le responsable a déclaré que Netanyahu avait jusqu’à présent évité de rencontrer l’un ou l’autre des candidats pour éviter les accusations qui ont eu lieu pendant la campagne de 2012, selon lesquelles il interférait dans la politique américaine.

Netanyahu avait été largement perçu comme favorisant le candidat républicain Mitt Romney, l’accueillant à Jérusalem seulement trois mois avant l’élection. Cependant, les conseillers de Netanyahu avaient noté qu’Israël avait accueilli avec la même chaleur Barack Obama, alors candidat, en 2008, quand Ehud Olmert était Premier ministre.

Prime Minister Benjamin Netanyahu meets with US Republican presidential candidate Mitt Romney in Netanyahu's office in Jerusalem. July 29, 2012. (photo credit: Avi Ohayon/GPO/FLASH90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le candidat républicain à la présidentielle Mitt Romney, à Jérusalem, le 29 juillet 2012. (Crédit : Avi Ohayon/GPO/Flash90)

Trump, qui devait se rendre en décembre dernier en Israël, avait finalement reporté sa visite qui était prévue quelques jours après le scandale provoqué par la proposition du milliardaire de barrer l’entrée des musulmans aux Etats-Unis.

En mai dernier, il avait annoncé dans une interview à Israël Hayom, un quotidien gratuit considéré comme proche de Benjamin Netanyahu, qu’il se rendrait « bientôt » en visite en Israël.

L’AFP a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...