Israël en guerre - Jour 262

Rechercher

Nucléaire : L’Iran flirte avec les « lignes rouges », selon Le Drian

"Il faut que les Iraniens se rendent compte que s'ils rompent l'accord, alors ils s'exposent à de nouvelles sanctions," a déclaré le chef de la diplomatie française

Jean-Yves Le Drian (Crédit : Pymouss/Wikimedia commons/CC BY SA 3.0)
Jean-Yves Le Drian (Crédit : Pymouss/Wikimedia commons/CC BY SA 3.0)

Le plan de l’Iran visant à augmenter sa capacité à enrichir de l’uranium est « malvenu » car il flirte avec des « lignes rouges » mais il respecte l’accord de 2015 encadrant son programme nucléaire, a déclaré mercredi le chef de la diplomatie française.

« Cette initiative est assez malvenue. Cela montre une forme d’irritation et c’est toujours dangereux de flirter avec les lignes rouges », a déclaré Jean-Yves Le Drian.

« Mais aujourd’hui l’initiative qui a été prise de renforcer le processus d’enrichissement de l’uranium reste totalement dans le cadre de l’accord de Vienne », a-t-il ajouté.

L’accord de 2015, signé par les grandes puissances et l’Iran, est censé empêcher Téhéran d’accéder à l’arme atomique en échange d’une levée des sanctions qui l’isolaient et étranglaient son économie.

Les Européens tentent de le sauver après la sortie fracassante des Etats-Unis du texte le 8 mai. Mais leurs entreprises se retrouvent exposées à des sanctions américaines si elles continuent à commercer avec l’Iran.

Téhéran menace de son côté de sortir de l’accord si elle n’en tire pas les bénéfices économiques escomptés et a fait monter la pression mardi sur les Européens en annonçant un plan pour augmenter sa capacité à enrichir l’uranium.

« Si on passe à une étape supérieure, oui l’accord serait rompu. Mais il faut que les Iraniens se rendent compte que s’ils rompent l’accord, alors ils s’exposent à de nouvelles sanctions et les Européens ne pourront pas rester inertes », a averti Jean-Yves Le Drian.

« Je comprends que cela fasse débat en Iran. (Mais) il faut savoir raison garder et rester très fidèle à l’accord (…) Aujourd’hui l’accord n’est pas rompu et l’Iran respecte totalement ses engagements », a-t-il martelé.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.