Rechercher

Pour Jadot, Zemmour est « l’idiot utile de l’antisémitisme »

"Zemmour se sert de la religion pour servir d'excuse à l'extrême droite qui n'attendait qu'un tel représentant pour libérer la parole", estime le candidat écologiste

Éric Zemmour, candidat à l’élection présidentielle, au JT de TF1 dans les studios de la chaine à Boulogne-Billancourt, en région parisienne, le 30 novembre 2021. (Crédit : Thomas COEX / POOL / AFP)
Éric Zemmour, candidat à l’élection présidentielle, au JT de TF1 dans les studios de la chaine à Boulogne-Billancourt, en région parisienne, le 30 novembre 2021. (Crédit : Thomas COEX / POOL / AFP)

Le candidat écologiste à la présidentielle Yannick Jadot a affirmé lundi que « Zemmour est l’idiot utile de l’antisémitisme », au lendemain d’une déclaration où il le qualifiait de « Juif de service », une expression qui a déclenché des réactions à droite comme à gauche.

« Il y a une différence avec (Jean-Marie) Le Pen, c’est la plus perverse : Zemmour est Juif. Il fait le Juif de service pour les antisémites », avait dit l’eurodéputé dimanche sur Radio J.

Il expliquait qu’Éric Zemmour est une « caution » et un « alibi » pour « tous les antisémites et tous les racistes ». Le député européen espérait ainsi que « les Français auront l’intelligence de ne pas plonger dans ce qui serait plus qu’une régression historique, mais un affaissement de la France, de la démocratie, de nos valeurs ».

« La devise de la République, ça ne peut pas être racisme, antisémitisme, révisionnisme. La devise de la République, c’est Liberté, Égalité, Fraternité », a cinglé l’écologiste. « Zemmour porte des pulsions de mort, je porte des pulsions de vie », avait-il ajouté.

Interrogé sur cette déclaration lundi dans l’émission des « Grandes gueules » sur RMC, il a précisé : « Zemmour porte l’antisémitisme, il condamne Dreyfus et réhabilite Pétain (…). Quand c’était Le Pen qui tenait ces propos-là, ça scandalisait tout le monde. Zemmour se sert de la religion pour servir d’excuse à l’extrême droite qui n’attendait qu’un tel représentant pour libérer la parole. »

M. Jadot a insisté : « Il y a toute une partie de la population qui a trouvé en Zemmour quelqu’un de bien pratique pour assumer l’antisémitisme, il est l’idiot utile de l’antisémitisme. »

Questionné sur l’expression « Juif de service », le premier secrétaire du PS Olivier Faure a estimé lundi sur France info que « l’expression n’est pas très heureuse » : « Je ne crois pas qu’il faille qualifier les gens par ce qu’ils sont, on n’a pas à essentialiser qui que ce soit. »

M. Zemmour « est celui qui vient réhabiliter la vieille pensée rance de l’extrême droite, et sa religion n’y change rien », a ajouté Olivier Faure. « Le fait qu’il soit Juif d’origine, qu’il soit même Juif tout court, ne change rien au fait qu’il est d’abord un pétainiste, un vichyste, un fasciste pour dire les choses très simplement. »

Marine Le Pen, candidate du RN et rivale à l’extrême droite de M. Zemmour, s’est offusquée lundi, sur Twitter des propos de M. Jadot.

« Les Français méritent un débat politique digne, les propos de Yannick Jadot contre Éric Zemmour sont épouvantables et devraient être condamnés par tous les candidats », a taclé Mme Le Pen.

« Ces donneurs de leçon gauchistes ont abandonné la République en rase campagne depuis trop longtemps », a-t-elle complété.

Le président du Printemps républicain Amine El-Katmi a tweeté : « Je me sens blessé au plus profond de moi-même quand on me traite d’Arabe de service’. J’exècre Zemmour mais je ne supporte pas plus de le voir renvoyé à un statut de ‘Juif de service’. @yjadot, vous valez mieux que ça. Retirez ce propos. »

« C’est choquant, c’est honteux cette résurgence de l’antisémitisme d’extrême gauche, et on doit condamner ces propos », a dénoncé le finaliste malheureux de la primaire de la droite Éric Ciotti sur BFMTV.

À gauche, Alice Coffin, conseillère de Paris et proche de Sandrine Rousseau, ex-adversaire de Jadot à la primaire écologiste, a elle estimé sur BFMTV qu’il s’agissait d’un « retour de formule choc, c’est une stratégie ».

Du côté du camp d’Éric Zemmour, Jérôme Rivière, porte-parole de sa campagne, a estimé que ces « propos odieux illustrent l’antisémitisme des islamo-gauchistes ».

Plusieurs responsables communautaires juifs ont également dénoncé les propos de Yannick Jadot tenus dimanche.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...