Projets d’attentats dans les Balkans : 7 nouvelles arrestations
Rechercher

Projets d’attentats dans les Balkans : 7 nouvelles arrestations

Les suspects auraient planifié des attaques "synchronisées" au Kosovo et en Albanie, selon la police

L'Israélien Eran Zahavi (au centre) vient de marquer un but pendant le match de qualification pour le Mondial 2018 contre l'Albanie, à Elbasan, le 12 novembre 2016. (Crédit : AFP/Gent Shkullaku)
L'Israélien Eran Zahavi (au centre) vient de marquer un but pendant le match de qualification pour le Mondial 2018 contre l'Albanie, à Elbasan, le 12 novembre 2016. (Crédit : AFP/Gent Shkullaku)

Sept personnes ont été placées en détention au Kosovo, soupçonnées d’appartenir à une cellule islamiste qui projetait des attentats dans les Balkans et dont une quinzaine de membres avaient déjà été arrêtés ces derniers jours, ont annoncé vendredi les autorités judiciaires kosovares.

Parmi les cibles envisagées de ce réseau figurait notamment, selon la presse locale, la rencontre Albanie-Israël qui était prévue samedi à Shkodra (nord de l’Albanie). Ce match des qualifications du Mondial-2018 a été déplacé à Elbasan (centre). Israël avait déconseillé à ses ressortissants d’y assister.

Outre celles au Kosovo, des arrestations ont eu lieu ces derniers jours en Albanie et en Macédoine.

Un tribunal de Pristina a ordonné vendredi le placement en détention pour trente jours de sept nouveaux suspects.

Il sont soupçonnés d’avoir planifié des attaques au Kosovo « contre des institutions de sécurité » internationales et locales, lit-on dans un communiqué du tribunal.

Selon la même source, leur objectif était « d’effrayer la population, de déstabiliser et de détruire des structures politiques, constitutionnelles, économiques et sociales, puis de mettre en place un Etat islamique ».

Ils préparaient aussi des « attaques terroristes » avec leurs complices en Albanie et en Macédoine.

L’Albanie et son voisin du nord-est, le Kosovo, deux pays à majorité musulmane, sont parmi les pays ayant le taux le plus important de citoyens partis combattre dans les rangs de jihadistes en Syrie et en Irak.

Entre 100 à 120 ressortissants albanais ont rejoint de 2012 à 2014 les rangs djihadistes en Syrie et en Irak, selon des sources policières albanaises.

Sur quelque 300 Kosovars qui y sont partis, environ 60 sont morts, beaucoup sont rentrés, alors que les autorités estiment à 75 le nombre de ceux qui sont toujours sur le front dans ces deux pays.

La minorité albanaise musulmane représente un quart des 2,1 millions des habitants de la Macédoine, pays à majorité slave orthodoxe. Il y a un mois et demi, le président Gjorge Ivanov avait estimé à 150 le nombre de ressortissants macédoniens partis combattre dans les rangs djihadistes en Irak et en Syrie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...