Rechercher

Protestations en Iran : un membre de la communauté juive toujours en détention

Au total, trois membres de la communauté juive iranienne avaient été arrêtés au début du mois lors de la répression du régime et deux ont été libérés

Sur cette photo prise par une personne non employée par l'Associated Press et obtenue par l'AP à l'extérieur de l'Iran, des Iraniens protestent contre la mort de Mahsa Amini, 22 ans, après son arrestation par la police des mœurs le mois dernier, à Téhéran, le 27 octobre 2022. (Crédit : AP Photo/Middle East Images)
Sur cette photo prise par une personne non employée par l'Associated Press et obtenue par l'AP à l'extérieur de l'Iran, des Iraniens protestent contre la mort de Mahsa Amini, 22 ans, après son arrestation par la police des mœurs le mois dernier, à Téhéran, le 27 octobre 2022. (Crédit : AP Photo/Middle East Images)

Un membre de la petite communauté juive d’Iran est toujours en détention à Téhéran, dans le cadre de la répression des manifestations anti-régime, selon un dirigeant de la communauté.

La source, basée hors d’Iran, a déclaré au Times of Israel qu’un membre de la communauté qui avait été arrêté à Shiraz au début du mois avait été libéré la semaine dernière.

Cette mise à jour intervient après que la source a déclaré précédemment que trois Juifs avaient été arrêtés par les autorités iraniennes. L’un d’eux avait déjà été libéré à Téhéran lorsque le reportage a été publié, a précisé la source.

Il n’a pas été précisé quels motifs, le cas échéant, ont été invoqués pour justifier ces arrestations.

Les protestations se sont multipliées dans tout l’Iran depuis la mort de Mahsa Amini, détenue par la « police des mœurs » à Téhéran en septembre.

Les autorités ont répondu par une répression qui, selon le groupe Iran Human Rights basé à Oslo, a fait au moins 458 morts, dont plus de 60 enfants.

Un manifestant se tient à côté de pancartes avec des portraits des victimes de la répression iranienne, près de l’Assemblée nationale française à Paris, le 6 décembre 2022 (Crédit : JULIEN DE ROSA/AFP)

Des milliers de personnes ont été arrêtées, y compris des acteurs de premier plan et des stars du football.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.