Quatre soldats blessés par une détonation lors d’un exercice
Rechercher

Quatre soldats blessés par une détonation lors d’un exercice

Les soldats, issus de la brigade Golani, ont été hospitalisés ; l'armée enquête sur cet incident survenu dans le nord d'Israël

Illustration de soldats israéliens participant à un exercice d'entraînement à la base militaire de Baf Lachish, dans le sud d'Israël, le 20 décembre 2016. (Maor Kinsbursky/Flash90)
Illustration de soldats israéliens participant à un exercice d'entraînement à la base militaire de Baf Lachish, dans le sud d'Israël, le 20 décembre 2016. (Maor Kinsbursky/Flash90)

Quatre soldats israéliens ont été blessés lundi durant un exercice militaire au nord d’Israël par la détonation d’une munition non-explosée, a fait savoir l’armée israélienne.

Les soldats de la division 36 de la brigade Golani ont allumé un feu de camp pour se réchauffer lorsque l’obus de mortier a explosé, selon une enquête préliminaire.

Les quatre soldats ont été légèrement blessés et ont été emmenés à l’hôpital Ziv, dans la ville de Safed. Trois d’entre eux ont déjà été autorisés à sortir de l’hôpital, selon les médias israéliens.

L’incident fera l’objet d’une enquête approfondie, a assuré l’armée, ajoutant que les règles de sécurité avaient été clarifiées pour tous les membres du bataillon.

En décembre, le chef du Commandement Nord avait temporairement arrêté tous les exercices suite à un accident d’entraînement au cours duquel un char s’est retourné. Un char Merkava s’était renversé en tombant dans un fossé fortement boisé, lors d’une séance d’entraînement pluvieuse et brumeuse dans le nord d’Israël. L’équipage, de la 188e Brigade blindée, avait été extrait du char indemne.

Le même jour en décembre, lors d’un autre exercice d’entraînement dans le nord d’Israël, un soldat a été gravement blessé lorsqu’il a été frappé par la foudre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...