Quatrième jour d’affrontements au mont du Temple
Rechercher

Quatrième jour d’affrontements au mont du Temple

La police a arrêté un manifestant pendant des échauffourées porte des Lions

Dov Lieber est le correspondant aux Affaires arabes du Times of Israël

Manifestant musulman arrêté dans la Vieille Ville de Jérusalem, près du mont du Temple, le 19 juillet 2017. (Crédit : Dov Lieber/Times of Israël)
Manifestant musulman arrêté dans la Vieille Ville de Jérusalem, près du mont du Temple, le 19 juillet 2017. (Crédit : Dov Lieber/Times of Israël)

Des affrontements entre manifestants musulmans et policiers israéliens ont éclaté mercredi à l’une des entrées de la Vieille Ville de Jérusalem pour le quatrième jour de suite, en raison des protestations contre des mesures de sécurité au mont du Temple après un attentat vendredi.

Entre 150 et 200 fidèles se sont rassemblés près de la porte des Lions et ont réalisé les prières de l’après-midi, dans le cadre des manifestations contre l’installation des détecteurs de métaux aux portes du mont du Temple.

Après les prières, quelques hommes sont restés et ont commencé à chanter à la gloire de la mosquée d’Al-Aqsa, puis la police leur a demandé de partir.

Quand un homme a refusé, la police l’a arrêté, et des fidèles ont commencé à jeter des bouteilles d’eau sur les policiers. La police a utilisé des grenades assourdissantes, et la foule s’est dispersée en moins d’une minute.

La police a indiqué que l’homme était arrêté pour « trouble à l’ordre public ».

Une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux semblait montrer des policiers frappant un manifestant au visage. La veille, des policiers ont été filmés en train de frapper un journaliste arabe israélien pour le site d’information Ynet.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...