Israël en guerre - Jour 229

Rechercher

Rassemblement à Paris pour les otages retenus par le Hamas

Une longue table symbolique et des dizaines de chaises vides ont été dressées en plein cœur de Paris, pour "rendre hommage aux victimes du terrorisme" et de "demander la libération de tous les otages, de toutes les nationalités"

Rassemblement à Paris pour demander la libération des otages capturés par le Hamas, le 22 octobre 2023. (Crédit : Twitter via UEJF)
Rassemblement à Paris pour demander la libération des otages capturés par le Hamas, le 22 octobre 2023. (Crédit : Twitter via UEJF)

Environ 300 personnes, selon une journaliste de l’AFP, se sont rassemblées dimanche en début de soirée à Paris pour demander la libération des otages retenus à Gaza par le Hamas depuis l’attaque du groupe terroriste islamiste palestinien en Israël le 7 octobre.

Après Tel Aviv et Rome, une longue table symbolique et des dizaines de chaises vides ont été dressées en plein cœur de Paris, non loin de la Tour Eiffel.

Le but est de « rendre hommage aux victimes du terrorisme » et de « demander la libération de tous les otages, de toutes les nationalités », explique à l’AFP Sarah Ouakil, vice-présidente de l’Union des étudiants juifs de France (UEJF), à l’initiative du rassemblement avec le Collectif du 7 octobre, créé en France après l’intrusion sanglante du Hamas en Israël.

« Cette table a été faite pour shabbat, le jour où l’on se réunit en famille (…), dans un endroit de convivialité et de chaleur. Shabbat, c’est vendredi soir mais ce symbole continue », ajoute-t-elle alors que quelque 300 personnes participent à la manifestation place de Fontenoy, derrière le Champ-de-Mars.

Les chaises laissées vides autour de la langue tablée à la nappe blanche représentent les « plus de 200 personnes qui ont été arrachées à leurs familles, qui sont parfois portées disparues, du bébé de six mois, à la grand-mère, à la famille entière », dit-elle.

Parmi les participants au rassemblement, certains brandissent des pancartes avec des photos des otages.

Le 7 octobre, des centaines de terroristes du Hamas ont infiltré le territoire israélien depuis la bande de Gaza, tuant plus de 1 400 personnes, en majorité des civils, dont des enfants, fauchés par balles, brûlés vifs ou mutilés, selon les autorités israéliennes.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.