Rassemblement contre la haine à Boston après des incidents antisémites
Rechercher

Rassemblement contre la haine à Boston après des incidents antisémites

350 personnes se sont réunies à Peabody, dans le Massachusetts, quelques semaines après que des automobilistes ont insulté des rabbins Habad lors du Shabbat

Illustration: un rabbin allume une hanoukkiah publique à Boston,le 1er décembre 2010 (Crédit : AP /Steven Senne)
Illustration: un rabbin allume une hanoukkiah publique à Boston,le 1er décembre 2010 (Crédit : AP /Steven Senne)

BOSTON, Massachusetts — Plus de 350 personnes ont participé cette semaine à un rassemblement contre l’antisémitisme et la haine à Peabody, une ville sur le North Shore du Massachusetts, après que deux rabbins ‘Hadad ont essuyé des insultes antisémites lancées par des automobilistes, un jour de Shabbat, le mois dernier.

La manifestation de mercredi avait été appelée par le maire, Ted Bettencourt, en signe de soutien apporté au rabbin Nechemia Schusterman de Peabody Chabad et au rabbin Sruli Baron de la congrégation Tobin Bridge Chabad de Chelsea, une ville située à l’entrée de Boston.

Les deux amis se promenaient, le samedi 25 mai, jour du Shabbat, quand trois ou quatre pick-ups ont ralenti à leur hauteur, avait raconté Schusterman à la police de Peabody. Le conducteur du premier véhicule avait proféré une insulte antisémite et envoyé une pièce de monnaie par sa fenêtre, criant « quelque chose du genre ‘Va donc ramasser ton argent, [injure] de Juif’, », avait ajouté Schusterman.

Le rabbin avait raconté l’incident dans un publication diffusée sur sa page Facebook et dans un article paru en une, la semaine dernière, du Jewish Journal de North Shore.

« Marcher et discuter en étant visiblement Juifs – portant des kippas, des barbes et des tzitzit – cela a été apparemment trop pour un groupe de conducteurs de pick-up », a-t-il écrit.

Cet incident présumé survient après trois cas d’incendies volontaires présumés qui ont eu lieu au mois de mai dans deux centres ‘Habad du secteur de Boston, foyers des rabbins et de leurs familles. Ces incendies volontaires font actuellement l’objet d’une enquête de la part des autorités fédérales et de l’état.

La semaine dernière, un membre du personnel du Comité juif des relations communautaires du grand Boston s’était fait traiter de « youpin » alors qu’il marchait à Cambridge, a écrit dans un post daté du 4 juin le directeur-exécutif du groupe, Jeremy Burton, sur Twitter.

L’importante participation à Peabody « a envoyé un message puissant : Celui que les actes de haine ne seront pas tolérés », a déclaré le maire Bettencourt selon le Salem News.

Aux côtés des rabbins se sont tenus lors du rassemblement des leaders religieux interconfessionnels, des responsables de la ville et de l’état ainsi que des représentants des organisations communautaires juives du North Shore et de Boston. Le consul-général-adjoint israélien en Nouvelle-Angleterre était également présent.

Les soutiens sont venus de tout le North Shore, un secteur avec une importante population juive et de nombreuses organisations communautaires et synagogues établies depuis longtemps. La Lappin Foundation, organisation philanthropique qui appuie des causes juives, y a également son siège.

Schusterman a reconnu le fort témoignage de solidarité qui s’est manifesté pendant l’événement.

« Merci d’être venus aujourd’hui et de votre défense de la communauté juive, et je sais que vous l’auriez fait pour toute autre confession attaquée ou diffamée », a-t-il dit dans un discours également publié sur Facebook. « La réelle solution est de déraciner la haine. Ce qui signifie de se montrer impitoyable et sans tolérance envers la haine. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...