Réaction de Haïm Korsia au sujet des propos de Joseph Sitruck
Rechercher

Réaction de Haïm Korsia au sujet des propos de Joseph Sitruck

Les propos, qualifiés d’homophobes, ont suscité colère et consternation au sein de la communauté juive francophone

Capture d’écran : Haïm Korsia sur le plateau du Grand Journal
Capture d’écran : Haïm Korsia sur le plateau du Grand Journal

Sur l’antenne de Radio J, l’ancien Grand Rabbin de France, Joseph Sitruck est revenu, vendredi dernier, sur l’organisation de la Gay Pride à Tel Aviv.

A l’occasion de cette chronique, Joseph Sitruck a déclaré que « La Torah considère l’homosexualité comme une abomination et un échec de l’humanité ». Selon Joseph Sitruck « Israël, par cette manifestation, se trouve rabaissé au rang le plus vil ».

« Je n’hésite pas à qualifier cette initiative de tentative d’extermination morale du peuple d’Israël », a-t-il ajouté avant de conclure « J’espère que les auditeurs écouteront mon appel au secours et réagiront de façon radicale à une telle abomination ».

Ces déclarations ont créé un vif émoi auprès de la communauté juive francophone et de nombreuses réactions. Depuis lors, l’enregistrement du Grand Rabbin a été retiré du site de Radio J.

L’actuel Grand Rabbin de France a attendu plusieurs jours avant de réagir au contenu des déclarations de son prédécesseur.

Dans un communiqué il a commencé par expliquer qu’il comprenait « que les propos du Grand Rabbin Sitruck aient pu choquer », rappelant l’assassinat de Shira Banki, 16 ans, participante à la Gay Pride de Jérusalem, l’an passé, par un Juif extrémiste ultra-orthodoxe récidiviste.

Shira Banki (Crédit : Autorisation de la famille)
Shira Banki (Crédit : Autorisation de la famille)

« Mais je connais bien le Grand Rabbin Sitruck et je peux vous assurer que ses propos ont largement dépassé sa pensée et qu’ils ne correspondent pas à ce que le Grand Rabbin a construit d’humanité tout au long de sa carrière », a poursuivi Haïm Korsia.

Ce dernier a rappelé les nombreux enseignements de son prédécesseur.

« Chacun doit au contraire accueillir l’autre dans le respect de son intimité et, de façon plus générale, en œuvrant en faveur de la lutte contre les discriminations, y compris contre l’homophobie. Or, en matière de lutte contre les discriminations, le Grand Rabbin Sitruk a toujours été à l’avant-garde de tous les combats menés par la société française au cours de ces trente dernières années », a-t-il ajouté.

« Je peux en outre vous assurer que le Grand Rabbin Sitruk n’avait pas mesuré le risque d’interprétation d’appel à la violence de ses mots sur d’éventuelles actions radicales de qui que ce soit et rappelle que le Grand Rabbin a toujours affirmé que celui qui commet un crime au nom de l’Éternel, commet un crime contre l’Éternel », a conclu l’actuel Grand Rabbin de France.

Ces déclarations ont été saluées par le Beit Haverim, association juive LGBT.

« Votre prise de parole était nécessaire et salutaire afin de rappeler avec force que nul n’a le droit de discriminer ou de porter atteinte à l’intégrité physique de son prochain », a déclaré l’association par voie de communiqué.

Le Beit Haverim a cependant souligné que les propos tenus devaient être « réprimés pénalement » et que la communauté juive aurait préféré « des excuses officielles émanant du principal intéressé ».

Afin d’instaurer un dialogue, une conférence sera organisée par le centre communautaire de Paris et le Beit Haverim en présence du Grand Rabbin de France le 29 juin à 18h30 au Centre Communautaire de Paris.

Réaction suite à la chronique du Grand Rabbin Joseph Haïm Sitruk le 3 juin dernier sur Radio J – publiée dans Actualité…

Posted by Haïm Korsia on Wednesday, 8 June 2016

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...