Regev et Kahlon veulent faire cesser le financement des organismes « subversifs »
Rechercher

Regev et Kahlon veulent faire cesser le financement des organismes « subversifs »

Les ministres de la Culture et des Finances vont présenter un projet de loi qui permettra de ne plus financer les "organismes qui œuvrent contre les valeurs de l'État"

De gauche à droite, la ministre de la Culture et des Sports Miri Regev, le ministre de l'Education Naftali Bennett, le ministre des Finances Moshe Kahlon et le ministre de la Sécurité intérieure Gilad Erdan à la Knesset, le 13 novembre 2016. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
De gauche à droite, la ministre de la Culture et des Sports Miri Regev, le ministre de l'Education Naftali Bennett, le ministre des Finances Moshe Kahlon et le ministre de la Sécurité intérieure Gilad Erdan à la Knesset, le 13 novembre 2016. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

La ministre de la Culture Miri Regev et le ministre des Finances Moshe Kahlon ont présenté un projet de loi qui permettra au gouvernement de ne plus financer les « organismes qui œuvrent contre les valeurs de l’État », selon un rapport de la Dixième chaîne.

Mme Regev avait sollicité le soutien de Kahlon pour sanctionner les institutions qui produisent ou présentent ce qu’elle qualifie d’art « subversif », mais ne l’avait pas reçu jusqu’à ce jour.

La ministre a présenté le projet de loi sous forme de note de service et sera présentée à la Commission des Lois à la fin octobre, lorsque la Knesset reviendra de sa pause estivale.

Les députés de l’opposition ont critiqué cette décision et la chef de l’opposition de la Knesset, Tzipi Livni, a déclaré que « l’exigence de loyauté dans l’art est une nouvelle tentative visant à réduire la culture au silence et à faire en sorte qu’elle devienne la voix du gouvernement ».

« Israël est assez fort pour que les arts et la culture soient libres », a ajouté Mme Livni.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...