Rencontre avec l’écrivain français Marc Weitzmann à Tel Aviv et Haïfa
Rechercher

Rencontre avec l’écrivain français Marc Weitzmann à Tel Aviv et Haïfa

Cette semaine, le romancier et journaliste présentera en Israël son dernier ouvrage, « Un temps pour haïr »

Marc Weitzmann. (Crédit photo : Olivier Roller)
Marc Weitzmann. (Crédit photo : Olivier Roller)

Ce mercredi 3 avril à 19 h 30, le romancier et journaliste Marc Weitzmann, auteur d’Un temps pour haïr, participera à une rencontre à l’Auditorium de l’Institut français de Tel Aviv. Le lendemain, à 19 h, il sera à l’Institut français de Haïfa. Ce 1er avril, il sera également présent à 10 h 30 à l’espace Wizo de Netanya.

Sorti en octobre 2018 aux éditions Grasset, son dernier ouvrage, fruit d’un travail de quatre années, est une enquête sociologique et politique sur les réseaux de la terreur et de la haine en France.

Pour le rédiger, il s’est ainsi penché « sur des écoutes des services secrets et sur les compte-rendus de procès de terroristes ». Il a également rencontré « des familles de djihadistes, des psychiatres, des enseignants » et a étudié « l’analyse sémiotique des dialogues entre les équipes de tueurs » et « reconstitué des chapitres méconnus de la colonisation et des réseaux d’extrême droite dans les années 1990 ».

« Et si la France était devenue le pays où la haine s’exerce, se déploie, et parfois assassine ? Le cœur d’un brasier qui, depuis la fin de la guerre froide, d’Alger à Varsovie, de New York à Moscou et Istanbul, menace la planète ? », annonce la quatrième de couverture de l’ouvrage.

« La France a été en 2002 le premier pays occidental à mettre un leader populiste aux portes du pouvoir. Dans les années 2010, elle est devenue le premier pays d’Europe en termes d’envoi de djihadistes vers l’Irak et la Syrie. Depuis 2015 enfin, avec près de 300 morts, elle est numéro 1 en termes de victimes d’attentats majeurs, tandis que les agressions antisémites ne faiblissent pas… »

La rencontre du 3 avril sera animée par Benny Ziffer, critique littéraire pour le quotidien Haaretz. Celle du lendemain le sera par Tilla Rudel, attachée culturelle. Organisées à l’initiative du Fonds social juif unifié d’Israël, elles seront toutes deux en langue française.

Romancier et collaborateur régulier de différents médias, dont Le Monde, Marc Weitzmann est notamment l’auteur d’Une matière inflammableMariage mixteFraternité et Une place dans le monde.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...