Rivlin : Critiquer Israël est acceptable, mais pas nier son droit à exister
Rechercher

Rivlin : Critiquer Israël est acceptable, mais pas nier son droit à exister

"L'État d'Israël est critiquable. Mais nous n'accepterons pas les tentatives de nous affaiblir ou de saper notre droit à exister", a affirmé le président

Le président Reuven Rivlin s'adresse au Parlement roumain, le 9 juin 2021. (Crédit : Mark Neyman/GPO)
Le président Reuven Rivlin s'adresse au Parlement roumain, le 9 juin 2021. (Crédit : Mark Neyman/GPO)

Le président Reuven Rivlin est actuellement en visite d’État en Roumanie, où il s’est exprimé au Parlement.

« Comme toutes les démocraties, l’État d’Israël est critiquable. Mais nous n’accepterons pas les tentatives de nous affaiblir ou de saper notre droit à exister par une utilisation abusive de la violence ou du droit international », a déclaré Rivlin dans un communiqué de son bureau.

« Le peuple juif et le peuple israélien dans toute sa diversité ne sont pas en conflit avec l’islam ou les peuples arabes du Moyen-Orient », a-t-il ajouté.

« Nous combattons des forces obscures qui visent à terroriser et à détruire l’État d’Israël et son peuple. Le régime terroriste iranien et ceux qui collaborent avec lui au Liban et à Gaza cherchent à saper notre droit à exister. Israël a le droit et le devoir de protéger ses citoyens – de la menace des armes nucléaires, des missiles et du terrorisme. »

Rivlin, dont le mandat de 7 ans en tant que président se terminera le mois prochain, a également appelé à « des mesures sur le terrain pour accroître la confiance entre les deux peuples, et l’idée que l’autre partie souhaite vivre dans la paix, avec un partenariat et de bonnes relations, côte à côte ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...