Israël en guerre - Jour 283

Rechercher

Royaume-Uni : L’entrée d’une usine Thales bloquée par des manifestants anti-Israël

Une autre manifestation similaire a eu lieu le mois dernier au cours de laquelle quatre personnes ont été arrêtées et six policiers blessés

Patrice Caine, PDG de Thales, lors de l'Assemblée générale 2024 de la société, à Paris, le 15 mai 2024. (Crédit : Ludovic MARIN / AFP)
Patrice Caine, PDG de Thales, lors de l'Assemblée générale 2024 de la société, à Paris, le 15 mai 2024. (Crédit : Ludovic MARIN / AFP)

Des manifestants pro-palestiniens et anti-Israël ont bloqué mercredi l’entrée de l’usine du groupe technologique français Thales à Glasgow, en Ecosse, appelant à un cessez-le-feu à Gaza et à arrêter de fournir des armes à Israël, a confirmé Thales à l’AFP.

Plus de 100 personnes ont bloqué l’entrée de cette usine située au nord du Royaume-Uni, selon l’agence de presse PA, tandis que la BBC évoque 60 personnes.

Une autre manifestation similaire a eu lieu le mois dernier au cours de laquelle quatre personnes ont été arrêtées et six policiers blessés, d’après PA.

Dans une déclaration reçue par l’AFP, le leader mondial des hautes technologies spécialisé dans la défense, le secteur aérospatial ou encore la cybersécurité, dit avoir une co-entreprise avec la société israélienne Elbit qui fournit des systèmes de défense au gouvernement britannique, mais affirme ne pas approvisionner directement l’armée israélienne ou le ministère israélien de la Défense.

Thales ajoute que le groupe français « adhère au système de contrôle du gouvernement britannique sur les ventes à l’étranger, l’un des plus rigoureux et transparents au monde ».

« Comme nous l’avons dit précédemment, ceux qui se trouvent devant notre site à Glasgow ont le droit de manifester pacifiquement mais nous travaillerons avec les autorités pour poursuivre ceux qui menacent nos employés, nos actifs ou notre travail important pour les forces armées britanniques ».

La police est intervenue et des charges ont été retenues contre 12 personnes, d’après PA.

La police écossaise n’a pas répondu dans l’immédiat aux demandes de commentaires de l’AFP.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.