Israël en guerre - Jour 199

Rechercher

Rugby: appels de groupes juifs au boycott du tournoi sud-africain, qui exclut Israël

L'American Jewish Committee et l’ADL demandent à une équipe américaine de renoncer à cette « compétition discriminatoire » qui a banni l’équipe de Tel Aviv sur pression du BDS

Illustration : Des fans lors d'un match de rugby à Johannesburg, en Afrique du Sud, le 13 août 2022. (Crédit : AP/Themba Hadebe)
Illustration : Des fans lors d'un match de rugby à Johannesburg, en Afrique du Sud, le 13 août 2022. (Crédit : AP/Themba Hadebe)

De grandes organisations juives américaines ont demandé, vendredi, à une équipe de rugby professionnelle californienne de renoncer à une compétition internationale qui a banni une équipe israélienne.

Dans le courrier adressé aux Rhinocéros de San Clemente, elles demandent à l’équipe de « s’attaquer à ce problème alarmant en dénonçant cette discrimination et en refusant de participer à une compétition discriminatoire ».

Ont signé ce courrier, proposé par le Centre Louis D. Brandeis pour les droits de l’homme, l’American Jewish Committee, l’Anti-Defamation League, la Conférence des présidents des principales organisations juives américaines et les Fédérations juives d’Amérique du Nord.

La Fédération sud africaine de rugby avait annoncé, le 3 février dernier, que l’équipe des Tel Aviv Heat n’était plus invitée à la compétition prévue le 24 mars prochain.

La décision a été prise suite aux pressions de la Coalition sud-africaine BDS, affiliée au Comité national palestinien BDS qui promeut le mouvement de boycott, désinvestissement et sanctions contre Israël.

Dans la mesure où l’équipe américaine est supposée remplacer Israël dans le tournoi, les organisations juives ont déclaré que cela pourrait « laisser penser que les Rhinocéros de San Clemente profitent de la discrimination contre le Heat, ce qui est inacceptable ».

Le président de la Fédération d’Afrique du Sud de rugby a déclaré que la décision de bannir Israël de la compétition avait été prise après « avoir entendu l’opinion d’importantes organisations ».

« Nous avons pris cette décision pour éviter que la compétition ne devienne une source de division, même si Israël est un membre à part entière de World Rugby et du CIO », a déclaré Mark Alexander.

Le courrier des organisations juives rappelle de précédents cas d’antisémitisme et discrimination à l’encontre d’Israël dans le sport, comme l’assassinat de 11 athlètes israéliens lors des Jeux olympiques de Munich en 1972.

« Les tentatives de discrimination envers des athlètes juifs ou israéliens échouent lorsque la communauté internationale est prompte à dire son indignation, et avec force », peut-on lire dans la lettre.

« Les Rhinos et USA Rugby doivent faire de même. »

Dans une autre démarche, UK Lawyers for Israel a demandé au Comité international olympique d’intervenir.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.