Russie : des engins explosifs lancés contre le studio d’un réalisateur juif honni par les nationalistes
Rechercher

Russie : des engins explosifs lancés contre le studio d’un réalisateur juif honni par les nationalistes

Le studio d’Alexei Uchitel, à Saint-Pétersbourg, a été visé avant la sortie de son film sur l’aventure extraconjugale du tsar Nicolas II avec une ballerine

Alexei Uchitel, réalisateur juif russe, à Saint-Pétersbourg, le 10 octobre 2014. (Crédit : Kristina Nikishina/Getty Images for SPIMF)
Alexei Uchitel, réalisateur juif russe, à Saint-Pétersbourg, le 10 octobre 2014. (Crédit : Kristina Nikishina/Getty Images for SPIMF)

Des engins explosifs ont été lancés contre le studio d’un célèbre réalisateur russe juif, qui est honni par certains nationalistes pour sa représentation controversée d’une histoire d’amour entre le dernier tsar de Russie et une danseuse.

Les engins explosifs ont atteint les fenêtres du studio d’Alexei Uchitel mercredi soir à Saint-Pétersbourg, entraînant un incendie qui a été éteint avant de causer des dommages sérieux au bâtiment, a annoncé RIA Novosti. Les flammes ne se sont pas propagées à l’intérieur du studio.

Uchitel, dont le film « Matilda » raconte l’aventure extraconjugale de Nicolas II et de la danseuse Matilda Kshesinskaya, et qui sera projeté pour la première fois en octobre, a dit à l’agence de presse russe qu’il ne savait pas qui avait commis l’attaque.

Le film a déclenché de nombreuses protestions de chrétiens pieux et de plusieurs organisations les représentant, a indiqué le site d’information Jewish.ru. Ils déplorent que les scènes de sexe torrides soient immorales, que la description de la relation soit historiquement fausse et une insulte à l’honneur national de la Russie.

Les historiens qui ont écrit sur cette relation disent que Nicolas II était fasciné par la danseuse depuis qu’il avait vu sa poitrine pendant une représentation en 1890, suite à un problème sur sa tenue.

Le film a été examiné par une commission parlementaire sur ordre d’une procureure conservatrice de Crimée. La procureure, Natalia Poklonskaya, est l’avocate au parlement russe du parti du président Vladimir Poutine depuis l’annexion de la Crimée sur l’Ukraine en 2014.

Le rapport de 40 pages de la commission de quatre membres, dont des spécialistes en religion, en littérature et en psychologie, conclut que « Matilda » est une attaque contre Nicolas II. Malgré la vaste documentation sur son aventure avec la danseuse, avec des lettres personnelles échangées par les deux amants, le rapport affirme que cette histoire est un « mythe ».

Monument rendant hommage aux Brigades internationales à Madrid. Illustration. (Crédit : Yo mismo/CC0 - domaine public/WikiCommons)
Monument rendant hommage aux Brigades internationales à Madrid. Illustration. (Crédit : Yo mismo/CC0 – domaine public/WikiCommons)

D’autre part, un monument rendant hommage aux combattants communistes de l’Union soviétique et d’ailleurs a été vandalisé avec des slogans antisémites à Madrid, en Espagne.

Le monument hommage aux Brigades internationales, le nom des unités des étrangers, dont beaucoup étaient russes, qui ont combattu contre les milices pro-fascistes pendant la guerre civile espagnole, dans les années 1930, a été vandalisé mercredi par des individus non identifiés, a annoncé Europe Press. Ils ont écrit le mot « assassins » et dessiné une étoile de David sur le monument, ainsi qu’un symbole prisé des suprématistes blancs.

Un autre monument de Madrid honorant les Espagnoles qui sont morts en combattant contre l’Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre mondiale a été vandalisé avec un graffiti, « assassins juifs », et des symboles suprématistes blancs.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...