Israël en guerre - Jour 194

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Sergente Alona Astapenko, 25 ans : une policière qui s’est battue lors de la rave

Elle est morte en combattant des terroristes du Hamas lors de la rave Supernova le 7 octobre 2023

La sergent-major Eliona Astapenko, tuée en combattant des terroristes du Hamas lors de la rave Supernova le 7 octobre 2023 (Autorisation)
La sergent-major Eliona Astapenko, tuée en combattant des terroristes du Hamas lors de la rave Supernova le 7 octobre 2023 (Autorisation)

La sergent de première classe Alona Astapenko, 25 ans, officier de police au poste d’Ofakim de Netivot, a été tuée en se battant contre des terroristes du Hamas près de Reim, le 7 octobre dernier.

Elle laisse dans la peine ses parents Irina et Yuri, sa sœur Victoria et son petit ami Evyatar. Elle a été inhumée à Netivot le 10 octobre.

Astapenko travaillait comme agent de sécurité au festival de musique Supernova, non loin du kibboutz Reim, tôt ce samedi matin, lorsque des terroristes du Hamas ont pris d’assaut la fête et tué près de 360 personnes.

Lorsque des centaines de roquettes tirées depuis la bande de Gaza ont commencé à s’abattre, aux alentours de 6h30 ce matin-là, Astapenko et ses collègues officiers se sont précipités pour évacuer les fêtards de la rave en plein air. Elle a été abattue par une escouade de terroristes alors qu’elle prodiguait les premiers soins à un des festivaliers blessés.

Le sergent de première classe Sagie Abitbol a déclaré à la Quatorzième qu’Astapenko et lui s’étaient dirigés vers la route principale, alertés par des rumeurs de tirs, et avaient commencé à soigner des blessés par balle, lorsque deux jeeps remplies d’une dizaine de terroristes étaient arrivées.

« Calmement, avec beaucoup de courage, Alona est restée avec moi, côte à côte » pour se battre contre les terroristes tout en en protégeant le blessé, a déclaré Abitbol. C’est alors qu’ils ont eu l’idée de courir chercher un tuyau d’incendie pour se défendre contre les terroristes, « nous étions en train de courir lorsqu’Alona a été blessée. Elle est tombée à côté de moi. J’ai continué à me battre, avec elle à mes côtés, elle qui m’a donné la force de continuer à me battre pour tenter de la sauver. » Mais il n’a pas pu la sauver.

Née en Biélorussie, Astapenko avait fait son alyah avec sa famille, à l’âge de deux ans, en 2000 et avait étudié au village de jeunes de Kfar Silver, près d’Ashkelon. Elle avait fait son service dans l’artillerie en tant que formatrice.

En février 2023, après ses études, elle a rejoint la police et a été affectée à Ofakim.

L’Ashkelon Academic College, où elle a obtenu son baccalauréat, se souvient d’une jeune femme « belle, souriante, heureuse, attentionnée et courageuse ».

Le chef du parti Yisrael Beytenu, Avigdor Liberman, a fait son éloge funèbre sur Facebook, après avoir rendu présenté ses condoléances à sa mère, Irina Astapenko.

« Alors qu’Irina tentait d’obtenir des informations sur sa fille, en ce samedi noir, une roquette a frappé l’appartement juste en face du sien, ce qui a coûté la vie à trois personnes et détruit l’immeuble dans lequel elle vivait », a écrit Liberman. Quelques heures plus tard, elle recevait la terrible nouvelle : Alona, 25 ans, policière au poste d’Ofakim, agente hors pair, était morte au combat face à des terroristes le jour même.

Alona s’est farouchement opposée à des dizaines de terroristes du Hamas et a sauvé de nombreuses vies.

« Elle est morte pour que nous puissions vivre. C’est une véritable héroïne. Puisse-t-elle reposer en paix », a-t-il ajouté.

Eden Kat a écrit sur Facebook que sa mort était « une énorme perte. Une fille avec un cœur incroyablement pur. Dès le premier instant, dès que je t’ai rencontrée, j’ai su que tu étais une bonne personne. »

Ben Ozeri a écrit sur les réseaux sociaux : « Je n’arrive pas à croire que nous ayons perdu quelqu’un d’aussi incroyable que toi. Merci pour ce que tu étais… une véritable héroïne, qui va nous manquer. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.