Spencer : les juifs n’ont rien à craindre de nous
Rechercher

Spencer : les juifs n’ont rien à craindre de nous

Le dirigeant de la droite alternative a donné ce week-end un discours utilisant des termes et des métaphores explicitement nazis

Elie Leshem is a news editor at The Times of Israel. When he isn't in the newsroom, he translates books and plays jazz guitar.

Richard Spencer, suprématiste blanc qui dirige un think-tank à Washington, le National Policy Institute. (Crédit : capture d'écran YouTube via JTA)
Richard Spencer, suprématiste blanc qui dirige un think-tank à Washington, le National Policy Institute. (Crédit : capture d'écran YouTube via JTA)

Pendant un bref entretien accordé mardi à la Deuxième chaîne, le dirigeant suprématiste blanc Richard Spencer a déclaré que les juifs n’avaient rien à craindre du mouvement de la droite dite alternative, dont il a été l’un des porte-paroles les plus entendus.

« Je pense que les intellectuels juifs, les néo-conservateurs juif et les libéraux juifs ont probablement quelque chose à craindre, dans le sens où leurs politiques ne seront pas mises en œuvre », a-t-il déclaré.

En ce qui concerne les « juifs moyens aux Etats-Unis, a-t-il poursuivi, je ne vois aucune preuve qu’ils soient menacés. »

Spencer a été catapulté au cœur des médias lundi, quand une vidéo d’un discours qu’il a donné ce week-end a été publiée sur internet. Il y invoquait des termes et des métaphores explicitement nazis, tandis que certains dans l’auditoire faisaient des saluts nazis.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...