Rechercher

Sur une base aérienne de l’OTAN aux USA, la photo d’un pilote nazi est retirée

Un colonel allemand est sous le feu des critiques pour avoir apposé devant son bureau le portrait du nazi Wolfgang 'Bombo' Schenck et de son avion décoré de la croix gammée

Entrée principale de la base aérienne de Sheppard, au Texas, le 4 février 2022. (Crédit : 2e Lt. Logan Thomas / US Air Force via AP)
Entrée principale de la base aérienne de Sheppard, au Texas, le 4 février 2022. (Crédit : 2e Lt. Logan Thomas / US Air Force via AP)

WASHINGTON (JTA) – Suite aux plaintes de membres du personnel juifs, le quartier général d’un programme de formation pour les pilotes de l’OTAN, basé aux Etats-Unis, a retiré la photo d’un pilote nazi et de son avion, porteur de la croix gammée.

L’Air Force Times, un site d’information indépendant, a rapporté lundi que le colonel de l’armée de l’air allemande Stefan Kleinheyer, responsable du programme de formation des pilotes d’avions à réaction interarmées Euro-OTAN, avait apposé devant son bureau, sur la base aérienne de Sheppard au Texas, une photo encadrée d’un avion de chasse Messerschmitt 262 datant de la Seconde Guerre mondiale, arborant une croix gammée.

La photo comprenait également un portrait de Wolfgang « Bombo » Schenck, pilote nazi décoré, et sa signature.

Les membres du personnel de cette base de l’armée de l’air, parmi lesquels des Juifs, ont informé, la semaine dernière, le groupe de défense, la Military Religious Freedom Foundation, de l’existence de cette photo. Dès mardi après-midi, un officier des affaires publiques de l’armée de l’air, le premier lieutenant Daniel Lindstrom, faisait savoir à la fondation que la photo avait été retirée.

Schenck aurait abattu une vingtaine d’avions alliés et se serait joint aux blitzkriegs sur la Norvège, la Pologne et la France. Il est décédé en Allemagne en 2010.

Les membres du personnel [de la base] ont déclaré à la Military Religious Freedom Foundation, dirigée par un vétéran juif de l’armée de l’air, Mikey Weinstein, qu’il y avait trois autres photos, ailleurs sur la base, représentant des avions et pilotes nazis.

Les personnels militaires souffrant de discrimination ou de coercition religieuse passent souvent par la fondation indépendante de Weinstein, qui leur permet de préserver leur anonymat et se prémunir d’éventuelles représailles.

La fondation et les vétérans juifs de guerre (JWV) des États-Unis ont demandé au commandant de la 80th Flying Training Wing, le colonel Brad Orgeron, de faire retirer les autres photos. Le projet conjoint Euro-OTAN fonctionne sous l’égide de cet escadron.

« Certains de nos membres ont combattu les fascistes pendant la Seconde Guerre mondiale, certains de nos membres ont des proches qui sont morts au combat pendant la Seconde Guerre mondiale, certains de nos membres ont survécu à la Shoah et certains de nos membres sont des descendants de survivants de la Shoah. Pour toutes ces raisons, le JWV considère que la photo d’un héros nazi n’a pas sa place dans une installation militaire américaine», ont déclaré des vétérans juifs de guerre dans leur courrier à Orgeron.

Avec la plume acérée qui l’a fait connaître, Weinstein, a plaidé en faveur d’une enquête.

« Cette œuvre « d’art » impose à la vue de tous l’image d’avions nazis arborant cette méprisable croix gammée », a-t-il déclaré dans un communiqué. « La Military Religious Freedom Foundation exige que ces artefacts répugnants soient immédiatement et définitivement retirés, et que toute cette affaire sordide fasse l’objet d’une enquête efficace et rapide. »

Mikey Weinstein. (Crédit : Military Religious Freedom Foundation)

Weinstein a également appelé à la destitution de Kleinheyer, l’officier allemand. Rien ne permet à ce stade de dire si l’image en question est antérieure ou non à l’installation de Kleinheyer comme commandant de l’unité d’entraînement de l’OTAN.

Lindstrom, porte-parole de l’armée de l’air, a déclaré dans un courriel à la Jewish Telegraphic Agency que les portraits feraient l’objet d’une enquête dirigée par le Commandant de la 80th Flying Training Wing Orgeron. Il n’a pas dit si les trois autres images avaient été retirées.

Un autre porte-parole, George Woodward, a déclaré à l’Air Force Times qu’il n’y avait, jusqu’à présent, eu aucune plainte concernant les portraits. « Personne, au sein de la hiérarchie de la 80th Flying Training Wing », du programme de formation de l’OTAN « ou de la Base Aérienne Sheppard n’approuve la croix gammée, ni le nazisme qu’elle véhicule », a déclaré Woodward au site d’information.

En dépit de son passé nazi, Schenck est célébré dans certains cercles de l’aviation pour son rôle de pionnier dans les techniques expérimentales et les avions. Il existe un marché en ligne d’estampes d’avions nazis et d’estampes signées par Schenck et d’autres pilotes nazis de premier plan.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...