Israël en guerre - Jour 232

Rechercher

Syrie : troisième incident entre des avions russes et américains en juillet

L'incident a été critiqué par Washington, qui mène une coalition internationale contre le groupe jihadiste Etat islamique dans le pays

Dans cette photo d'archive prise le 4 mars 2016, des avions de chasse russes Su-27 et un bombardier Su-34, au fond à droite, stationnent sur la base aérienne de Hemeimeem en Syrie. (AP Photo/Pavel Golovkin, Archives)
Dans cette photo d'archive prise le 4 mars 2016, des avions de chasse russes Su-27 et un bombardier Su-34, au fond à droite, stationnent sur la base aérienne de Hemeimeem en Syrie. (AP Photo/Pavel Golovkin, Archives)

Un avion de chasse russe s’est approché d’un avion de reconnaissance américain MC-12 au-dessus de la Syrie, a déclaré mardi un commandant américain, qualifiant la manœuvre de « dangereuse » pour l’équipage.

L’incident – le troisième dans le ciel syrien en juillet entre des avions russes et américains – a été critiqué par Washington, qui mène une coalition internationale contre le groupe jihadiste Etat islamique (EI) dans le pays.

« Le 16 juillet, un MC-12 américain » menant des opérations en soutien à la mission de la coalition contre l’EI « a été approché par un Su-35 russe contrairement aux normes et protocoles établis », a déclaré le général Alexus Grynkewich de l’armée de l’air américaine dans un communiqué.

L’avion américain a été contraint « de traverser les turbulences dans son sillage. Cela a réduit la capacité de l’équipage à faire fonctionner l’avion en toute sécurité et a mis la vie des quatre membres d’équipage en danger », a déclaré le général Grynkewich, affirmant qu’un « nouveau palier » de dangerosité et de non professionnalisme avait été franchi par les avions russes opérant en Syrie.

Début juillet, Washington a déclaré que des avions russes avaient harcelé des drones MQ-9 américains au-dessus de la Syrie à deux reprises en 24 heures, notamment en déployant des leurres devant eux.

Et en mars, les Etats-Unis avaient affirmé qu’un avion de combat russe avait accroché le propulseur d’un drone opérant au-dessus de la mer Noire, provoquant sa chute. Moscou avait démenti toute responsabilité.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.