Rechercher

Texas: Hanoukka sur le pont où des néonazis ont accroché des bannières antisémites

Le rabbin Habad affirme que l'allumage à cet endroit était un symbole délibéré de la fierté juive face à l'antisémitisme : "Nous allons transformer ces sites en lieux de lumière"

Illustration : Une Ménorah géante de Loubavitch est installée dans le centre de Berlin, le mardi 20 décembre 2011. (Photo AP/Markus Schreiber)
Illustration : Une Ménorah géante de Loubavitch est installée dans le centre de Berlin, le mardi 20 décembre 2011. (Photo AP/Markus Schreiber)

JTA – Le centre Habad d’Austin a organisé un allumage de Hanoukka dans un endroit inhabituel lundi soir : sur un viaduc d’autoroute donnant sur la très fréquentée MoPac Expressway.

Ils n’ont pas simplement choisi l’endroit pour que les conducteurs voient la ‘hannoukkia pendant leur trajet du soir. Ils voulaient plutôt transformer cet endroit, qui avait été le théâtre d’une manifestation antisémite, en quelque chose de plus lumineux.

Le 24 octobre, des membres du groupe néo-nazi Goyim Defense League avaient en effet accroché à cet endroit des banderoles antisémites sur lesquelles on pouvait lire « Vax the Jews ».

Le viaduc se trouve à quelques pâtés de maisons du centre communautaire juif Shalom Austin et de plusieurs synagogues, et l’incident s’est produit quelques jours seulement après la découverte de graffitis racistes et antisémites au lycée Anderson, à environ un kilomètre et demi du centre communautaire.

L’incident a été rapidement suivi d’un autre incident antisémite, lorsqu’un feu a été allumé devant la Congrégation Beth Israël dans une autre partie d’Austin. Bien que personne n’ait été blessé, le feu a endommagé les portes en bois sculpté de la synagogue et provoqué des dégâts de fumée dans tout le sanctuaire.

Le rabbin Yosef Levertov, directeur du centre Habad d’Austin, a déclaré à Chabad.org que l’allumage à cet endroit était un symbole délibéré de la fierté juive face à l’antisémitisme.

« Nous allons transformer ces sites en lieux de lumière », a déclaré Levertov.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...