Rechercher

Tirs d’obus depuis Gaza : un bâtiment agricole touché dans une ville du sud

L’armée affirme que personne n’a été blessé dans l’incident, considéré comme un un tir perdu, mais un employé pourrait avoir été très légèrement blessé par des éclats d’obus

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Vue de la barrière de sécurité entre Israël et la bande de Gaza, le 8 décembre 2021. (Crédit : Flash90)
Vue de la barrière de sécurité entre Israël et la bande de Gaza, le 8 décembre 2021. (Crédit : Flash90)

Des tirs d’obus provenant de la bande de Gaza ont frappé un bâtiment, dans la ville méridionale de Netiv Haasara, jeudi après-midi, a annoncé l’armée israélienne.

Selon Tsahal, personne n’a été blessé dans l’incident.

Cependant, selon les médias israéliens, un employé étranger aurait été très légèrement blessé par des éclats d’obus lorsque les tirs ont touché une structure agricole.

Les informations évoquent une victime palestinienne ou de nationalité thaïlandaise, qui n’a pas eu besoin d’être hospitalisée.

Les images de la scène donnent à voir une structure légèrement endommagée.

Les tirs proviendraient de la bande de Gaza. Certaines sources d’information estiment que les tirs proviendraient d’une querelle armée entre clans rivaux, dans la partie nord de l’enclave côtière.

Lundi, des tirs nourris de mitrailleuses en provenance de la bande de Gaza avaient déclenché l’alerte à proximité de la ville de Kissufim. Aucun blessé n’a été signalé à cette occasion.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...