Trump n’ira pas à Jérusalem pour l’inauguration de l’ambassade
Rechercher

Trump n’ira pas à Jérusalem pour l’inauguration de l’ambassade

La Maison Blanche a diffusé la liste de la délégation présidentielle qui sera à Jérusalem, dans laquelle figurent Jared Kushner et son épouse Ivanka Trump

Nouveau panneau de signalisation indiquant la direction de la nouvelle ambassade américaine, à Jérusalem, le 7 mai 2018. (Crédit : AFP / THOMAS COEX)
Nouveau panneau de signalisation indiquant la direction de la nouvelle ambassade américaine, à Jérusalem, le 7 mai 2018. (Crédit : AFP / THOMAS COEX)

Après avoir laissé planer le doute pendant plusieurs semaines, Donald Trump ne se rendra finalement pas à l’inauguration de l’ambassade des Etats-Unis à Jérusalem la semaine prochaine.

Le président américain avait annoncé en décembre sa décision de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël, marquant une rupture avec ses prédécesseurs, démocrates comme républicains.

La Maison Blanche a publié lundi la liste de la délégation présidentielle qui se rendra à Jérusalem pour ce transfert controversé, prévu le 14 mai pour coïncider avec le 70e anniversaire de la création de l’Etat d’Israël.

Dirigée par John Sullivan, numéro deux de la diplomatie américaine, elle comptera dans ses rangs Ivanka Trump, fille et conseillère du président, et son époux Jared Kushner, également conseiller de l’exécutif.

L’émissaire du président américain pour le Proche-Orient, Jason Greenblatt, et le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, feront aussi partie de la délégation, aux côtés de David Friedmann, ambassadeur américain en Israël.

Début mars, lors de la visite du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, avec lequel il entretient des relations étroites, M. Trump avait évoqué la possibilité d’être présent lors de l’inauguration, martelant sa « fierté » d’avoir décidé, en dépit de multiples mises en garde internationales, de reconnaître Jérusalem comme capitale de l’Etat hébreu.

« Je pourrais y aller », avait-il lancé il y a dix jours lors d’une conférence de presse commune avec la chancelière allemande Angela Merkel, alimentant de nouveau les spéculations. M. Trump avait insisté sur le manque de « courage » de tous ses prédécesseurs sur ce dossier.

Plusieurs dignitaries israéliens sont également attendus pour l’inauguration, qui aura lieu dans les locaux de l’actuel consulat américain, dans le quartier d’Arnona.

« Nous avons environ 800 convives », a déclaré un responsable de l’ambassade américaine au Times of Israel. « Il y aura notamment des dirigeants religieux, des hommes d’affaires, des journalistes, des universitaires et des représentants du gouvernement américain. Nous avons également convié certains représentants du gouvernement israéliens et certains politiciens. Etant donné que l’évènement se focalise sur les relations bilatérales entre les États-Unis et Israël, nous n’avons pas convié des membres du corps diplomatique étranger. »

Certains médias ont fait savoir qu’une quarantaine de politiciens américains étaient attendus, notamment les sénateurs républicains Ted Cruz et Lindsay Graham.

Lundi, en amont du transfert, l’ambassade américaine de Tel Aviv a changé son alias sur Twitter à @usembassyjlm, annonçant ce changement dans un tweet.

Lundi également, les premiers panneaux de signalisation indiquant la direction de l’ambassade sont venus remplacer ceux du consulat.

La nouvelle ambassade sera construite d’ici quelques années. En attendant, les responsables travailleront depuis le consulat transformé, qui chevauche la Ligne verte, au sud de Jérusalem.

Les services consulaires à Jérusalem seront fermés du 9 au 15 mai, en raison du transfert. Seuls les cas urgents seront traités pendant cette période.

Les personnes ayant besoin de faire appel aux services consulaires devront se rendre à l’ambassade américaine de Tel Aviv ou à sa succursale de Haïfa.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...