Israël en guerre - Jour 290

Rechercher

Deux morts dans une attaque à la roquette du Hezbollah sur le Golan

Le Hezbollah a revendiqué l'attaque ; le groupe terroriste affirme que l’ancien garde du corps de Nasrallah a été tué dans une prétendue frappe israélienne en Syrie

Des pompiers sur les lieux de l'impact d'une roquette près du carrefour de Nafah, sur le plateau du Golan, le 9 juillet 2024. (Crédit : Services d'incendie et de secours)
Des pompiers sur les lieux de l'impact d'une roquette près du carrefour de Nafah, sur le plateau du Golan, le 9 juillet 2024. (Crédit : Services d'incendie et de secours)

La police confirme la mort de deux civils dans le nord d’Israël

Un homme et une femme ont été tués par des roquettes tirées près du carrefour de Nafah, sur le plateau du Golan, plus tôt dans la soirée, a indiqué la police.

Selon les services de secours, une roquette a directement touché le véhicule dans lequel ils se trouvaient.

Les deux civils passaient au carrefour de Nafah alors qu’une quarantaine de roquettes, tirées par le Hezbollah, tombaient sur la zone.

Le groupe terroriste affirme avoir pris pour cible une base militaire voisine.

Une dizaine de morts dans une frappe aérienne à Khan Younès, selon une source hospitalière

Un véhicule de l'armée israélienne roule dans une zone près de la frontière sud d'Israël avec la bande de Gaza, le 9 juillet 2024. (Crédit : Jack Guez/AFP)
Un véhicule de l'armée israélienne roule dans une zone près de la frontière sud d'Israël avec la bande de Gaza, le 9 juillet 2024. (Crédit : Jack Guez/AFP)

De source hospitalière dans le sud de Gaza, une dizaine de personnes auraient été tuées dans le bombardement d’une école transformée en abri pour les Palestiniens évacués.

Selon cette source de l’hôpital Nasser de Khan Younès, l’école Al-Awda de la ville a été touchée, ce qui a causé la mort de dix personnes et fait des dizaines de blessés.

Selon d’autres sources, le bombardement aurait touché des tentes installées à l’extérieur de l’école, située à Abassan, dans la banlieue de Khan Younès.

Israël n’a pas encore réagi.

Un Palestinien de 13 ans tué lors d’affrontements avec l’armée israélienne – Autorité palestinienne

Illustration : Des soldats israéliens interviennent dans la bande de Gaza, sur une photo non datée publiée le 3 juillet 2024. (Crédit : Armée israélienne)
Illustration : Des soldats israéliens interviennent dans la bande de Gaza, sur une photo non datée publiée le 3 juillet 2024. (Crédit : Armée israélienne)

Le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne a déclaré qu’un adolescent de 13 ans avait été tué dans la journée lors d’affrontements avec les soldats israéliens.

Selon l’agence de presse WAFA, la victime est Ghassan Gharib Zahran, abattu par des soldats dans la ville de Deir Abu Mash’al.

Tsahal a expliqué que ses soldats avaient tiré sur des Palestiniens qui lançaient des pierres sur leurs véhicules.

Par voie de communiqué, l’armée israélienne a déclaré que plusieurs Palestiniens « ont lancé des pierres sur des véhicules israéliens proches de Deir Abu Masha’al. Les forces de sécurité israéliennes sur place ont riposté en tirant sur les terroristes. En conséquence, l’un des terroristes a été touché ».

Une quarantaine de roquettes tirées sur le plateau du Golan – armée israélienne

Des pompiers sur les lieux de l'impact d'une roquette près du carrefour de Nafah sur le plateau du Golan, le 9 juillet 2024. (Crédit : Services d'incendie et de secours)
Des pompiers sur les lieux de l'impact d'une roquette près du carrefour de Nafah sur le plateau du Golan, le 9 juillet 2024. (Crédit : Services d'incendie et de secours)

L’armée israélienne a déclaré qu’une quarantaine de roquettes avaient été tirées sur le plateau du Golan lors du dernier barrage en date en provenance du Liban.

L’une de ces roquettes est tombée sur une voiture non loin du carrefour de Nafah, et a grièvement blessé les occupants, indiquent les services de secours.

Par ailleurs, l’armée israélienne a revendiqué le bombardement d’un bâtiment utilisé par le Hezbollah à Kafr Kila, dans le sud-Liban, plus tôt dans la journée.

Deux personnes grièvement blessées dans une attaque à la roquette du Hezbollah sur le plateau du Golan, selon les médecins

Des pompiers sur les lieux de l'impact d'une roquette près du carrefour de Nafah, sur le plateau du Golan, le 9 juillet 2024. (Crédit : Services d'incendie et de secours)
Des pompiers sur les lieux de l'impact d'une roquette près du carrefour de Nafah, sur le plateau du Golan, le 9 juillet 2024. (Crédit : Services d'incendie et de secours)

Deux personnes ont récemment été grièvement blessées après un tir de roquette sur le plateau du Golan, a indiqué le service d’ambulance du Magen David Adom.

Selon les premières informations, les deux individus ont été blessés par une roquette qui a frappé une voiture dans laquelle ils se trouvaient – ou se trouvaient à côté –, au carrefour de Nafah.

Le Hezbollah a assumé la responsabilité du lancement de dizaines de roquettes.

Dans un communiqué, le groupe terroriste affirme avoir pris pour cible la base de Nafah de Tsahal, située juste au sud de la communauté d’Ortal.

Le Hezbollah affirme que cette attaque est une réponse à la mort plus tôt dans la journée de Yasser Qarnabash, membre du groupe terroriste, lors d’une prétendue frappe de Tsahal sur l’autoroute Beyrouth-Damas, en Syrie.

Par ailleurs, le Hezbollah affirme avoir tiré des missiles sur un bâtiment à Manara, en réponse à une précédente frappe de Tsahal dans la ville de Rab al-Thalathine, au sud du Liban.

Tsahal affirme que des dizaines de roquettes ont été tirées depuis le Liban vers le plateau du Golan

Des missiles tirés depuis le Liban interceptés près de la frontière israélienne avec le Liban, le 9 juillet 2024. (Crédit : Ayal Margolin/Flash90)
Des missiles tirés depuis le Liban interceptés près de la frontière israélienne avec le Liban, le 9 juillet 2024. (Crédit : Ayal Margolin/Flash90)

Des dizaines de roquettes ont été lancées depuis le Liban sur le plateau du Golan il y a peu, selon les premières évaluations de Tsahal.

Le service ambulancier du Magen David Adom indique se diriger vers les sites d’impacts signalés.

Il y a une heure, cinq roquettes ont été lancées sur la même zone, et toutes ont frappé des zones ouvertes, selon l’armée israélienne.

De nouvelles sirènes retentissent sur le plateau du Golan

Des sirènes ont retenti dans les localités de Kidmat Tzvi et Sha’al, sur le plateau du Golan, avertissant d’une potentielle attaque de missiles.

Des sirènes retentissent dans une communauté du plateau du Golan

Des sirènes ont retenti dans la localité de Kela, sur le plateau du Golan, avertissant d’une éventuelle attaque de missile.

Le Hezbollah affirme que l’ancien garde du corps de Nasrallah a été tué dans une prétendue frappe israélienne en Syrie

Yasser Qarnabash, membre du Hezbollah. (Autorisation)
Yasser Qarnabash, membre du Hezbollah. (Autorisation)

Une frappe israélienne présumée en Syrie plus tôt dans la journée a tué un ancien garde du corps personnel du chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a déclaré un responsable du groupe terroriste libanais.

Le responsable du Hezbollah s’est exprimé sous couvert d’anonymat.

Plus tôt, le Hezbollah avait annoncé la mort de Yasser Qarnabash lors d’une prétendue frappe israélienne sur l’autoroute Beyrouth-Damas, mais n’avait pas précisé son rôle ni son rang au sein du groupe terroriste.

Al Arabiya rapporte que Qarnabash était responsable « du transport du personnel et des armes vers la Syrie ».

Sa mort porte à au moins 364 le nombre de victimes du groupe terroriste dans le cadre de la guerre à Gaza.

Tsahal affirme avoir frappé deux membres du Hezbollah peu après qu’ils aient lancé des roquettes sur Israël

Des missiles tirés depuis le Liban interceptés près de la frontière israélienne avec le Liban, le 9 juillet 2024. (Crédit : Ayal Margolin/Flash90)
Des missiles tirés depuis le Liban interceptés près de la frontière israélienne avec le Liban, le 9 juillet 2024. (Crédit : Ayal Margolin/Flash90)

Des avions de combat israéliens ont frappé un bâtiment à Rab al-Thalathine, dans le sud du Liban, où deux membres du Hezbollah ont été repérés après avoir lancé des roquettes sur Israël plus tôt dans la journée, a indiqué l’armée israélienne.

Selon Tsahal, plusieurs roquettes ont été lancées depuis Rab al-Thalathine sur la région de Misgav Am, dans le nord d’Israël. La plupart des roquettes ont été abattues par les défenses aériennes, précise le communiqué.

Peu de temps après l’attaque aux roquettes, les deux membres du Hezbollah ont été aperçus entrant dans un bâtiment de la ville. Un avion de chasse a alors percuté le site.

Pourparlers sur une trêve à Gaza : le chef de la CIA rencontre le président égyptien

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a rencontré le chef de la CIA William Burns mardi au Caire, où les délégations américaine et israélienne ont discuté des efforts en vue d’une trêve dans la bande de Gaza.

Le bureau de M. Sissi a déclaré que les deux hommes avaient « discuté des derniers développements dans les efforts conjoints pour parvenir à un accord de trêve et de cessez-le-feu dans la bande de Gaza », théâtre d’une guerre entre l’armée israélienne et le Hamas palestinien.

« Les négociations sur la trêve se poursuivent au Caire », a rapporté le média Al-Qahera News, réputé proche des renseignements égyptiens, en citant une source haut placée.

En début de semaine, la même source avait affirmé que des délégations israélienne et américaine étaient attendues dans la capitale égyptienne où, selon les médias israéliens, le chef du Shin Bet, Ronen Bar, serait également présent.

Les médiateurs égyptien et qatari tentent depuis des mois d’arracher une trêve et un échange entre otages israéliens retenus à Gaza et prisonniers palestiniens détenus par Israël.

Les pourparlers, récemment mis en stand-by, semblent reprendre cette semaine au Caire et à Doha, où une source de haut niveau a déclaré à Al-Qahera News qu’une délégation égyptienne chargée de la sécurité se rendrait mercredi.

Leur objectif est de « rapprocher les points de vue du Hamas et d’Israël afin de parvenir à un accord de trêve le plus rapidement possible », a expliqué cette source.

Syrie : une ONG fait état de deux morts dans une frappe israélienne sur un véhicule du Hezbollah

Deux personnes ont été tuées mardi dans une frappe israélienne visant un véhicule du Hezbollah pro-iranien du côté syrien de la frontière avec le Liban, a indiqué l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH).

« Au moins deux personnes ont été tuées et une troisième blessée à la suite d’une frappe de drone israélien contre une voiture du Hezbollah dans la région de Jdeidet Yabous », frontalière de l’est du Liban, a déclaré à l’AFP le directeur de l’OSDH, Rami Abdel Rahmane.

Le centre de réhabilitation du ministère de la Défense a traité 9 250 soldats depuis le 7 octobre, dont 70 % de réservistes

Le centre de réhabilitation du ministère de la Défense déclare avoir reçu quelque 9 250 soldats depuis le début de la guerre, qui a commencé le 7 octobre, y compris ceux qui souffrent de troubles de stress post-traumatique.

Selon le ministère, environ 3 600, soit 21 %, des personnes accueillies par le centre de rééducation depuis le début de la guerre souffrent du syndrome de stress post-traumatique.

Parmi les 9 250 personnes, environ 70 % sont des réservistes.

Le ministère prévoit 14 000 soldats blessés supplémentaires d’ici la fin de l’année, alors que les combats se poursuivent dans la bande de Gaza et sur d’autres fronts.

Tsahal dit avoir intercepté 2 drones chargés d’explosifs lancés vers Israël depuis le Liban

Deux drones chargés d’explosifs qui se dirigeaient vers Israël depuis le Liban ont été abattus par les défenses aériennes il y a peu de temps, selon Tsahal.

Les drones n’ont pas pénétré dans l’espace aérien israélien, selon l’armée.

Le Hezbollah diffuse des images détaillées de bases militaires israéliennes sur le plateau du Golan

Capture d'écran d'un drone du Hezbollah survolant des bases et des sites militaires sur le plateau du Golan, diffusée le 9 juillet 2024. (Autorisation)
Capture d'écran d'un drone du Hezbollah survolant des bases et des sites militaires sur le plateau du Golan, diffusée le 9 juillet 2024. (Autorisation)

Le groupe terroriste Hezbollah a publié une nouvelle vidéo de propagande montrant des images de bases militaires israéliennes sur le plateau du Golan.

La fin de la vidéo montre également une ville israélienne qui, selon le Hezbollah, sera présentée dans une prochaine vidéo.

Il y a quelques semaines, le Hezbollah a publié une vidéo similaire montrant des sites israéliens dans la région de Haïfa.

L’armée israélienne n’a pas encore commenté ces images. On ne sait pas exactement quand la vidéo a été réalisée.

Le Hezbollah a lancé des centaines de drones sur Israël dans le cadre des combats en cours, dont beaucoup sont chargés d’explosifs, mais dont certains servent aussi à la surveillance.

Tsahal démolit 6 tunnels à Shejaiya, y compris le passage « phare » du Jihad islamique

Les troupes de Tsahal opèrent dans le quartier Shejaiya de la ville de Gaza, sur une image publiée le 9 juillet 2024. (Crédit : Armée israélienne)
Les troupes de Tsahal opèrent dans le quartier Shejaiya de la ville de Gaza, sur une image publiée le 9 juillet 2024. (Crédit : Armée israélienne)

Les troupes israéliennes opérant dans le quartier de Shejaiya à Gaza-City ont démoli six tunnels du Hamas et du Jihad islamique palestinien lors de la dernière opération lancée il y a moins de deux semaines, selon Tsahal.

Au moins trois autres tunnels ont été localisés et sont en cours de cartographie et de démolition.

L’un des tunnels détruits est considéré par Tsahal comme le tunnel « phare » du Jihad islamique à Gaza-City. Le tunnel de 2,5 kilomètres récemment découvert était utilisé par le groupe terroriste pour le commandement et le contrôle, selon les évaluations militaires. Les troupes ont trouvé des ordinateurs portables, des armes et du matériel de renseignement à l’intérieur, ce qui indique que le groupe terroriste l’utilisait encore récemment.

L’opération menée par la 98e division à Shejaiya, lancée le 27 juin, est intervenue après que les forces israéliennes ont déclaré avoir identifié des membres du Hamas se regroupant dans la région, et après avoir obtenu de nouveaux renseignements sur l’infrastructure existante du groupe terroriste.

Les forces israéliennes ont opéré pour la première fois à Shejaiya au cours des premiers mois de l’offensive terrestre contre le Hamas, et avaient annoncé qu’elles avaient démantelé le bataillon local du groupe terroriste en décembre. Elles sont retournées pour la dernière fois dans le quartier en avril, l’armée ayant réorienté ses opérations dans la bande de Gaza vers des raids ciblés contre les tentatives de regroupement des groupes terroristes.

Parmi les autres tunnels découverts par la 98e division à Shejaiya, on trouve un important tunnel du Hamas au cœur du quartier et plusieurs tunnels d’attaque creusés en direction d’Israël, dont au moins deux ont atteint la barrière frontalière israélienne, juste en face de Nahal Oz, selon Tsahal. Ces tunnels n’ont pas pénétré en territoire israélien et n’ont pas été utilisés par les terroristes le 7 octobre.

Au total, au moins six kilomètres de tunnels ont été démolis à Shejaiya.

Selon des sources militaires, la dernière opération à Shejaiya s’est avérée très efficace, comme en témoigne le fait que les troupes ont réussi à localiser environ neuf tunnels importants en seulement 12 jours.

L’opération à Shejaiya a commencé par un raid contre un complexe scolaire qui, selon Tsahal, avait été utilisé par le Hamas. Une centaine d’hommes armés se cachaient dans l’école, parmi un millier de civils. Les terroristes ont pour la plupart fui la zone lorsque l’armée israélienne a atteint l’école, laissant derrière eux des armes et du matériel de renseignement précieux, selon l’armée.

Les renseignements obtenus par les troupes à Shejaiya ont fourni à Tsahal des informations sur les tentatives de regroupement du Hamas, ainsi que sur son infrastructure dans la région, selon les sources militaires.

Plus de 150 hommes armés ont été tués par les troupes à Shejaiya, selon Tsahal.

Quatre soldats israéliens ont été tués au cours de l’opération.

Une roquette tirée sur les villes frontalières de Gaza interceptée par le Dôme de fer

Une roquette a été lancée depuis le sud de Gaza, à Rafah, sur des communautés du sud d’Israël il y a peu de temps.

Selon Tsahal, la roquette a été abattue par le Dôme de fer, et il n’y a pas de blessés.

Des sirènes ont retenti dans les communautés de Yevul, Avshalom et Yated.

Tsahal trouve des engins explosifs et une voiture piégée dans le camp de Nur Shams

Des panaches de fumée se dégagent lors d'un raid de l'armée israélienne dans le camp de réfugiés palestiniens de Nur Shams, à l'est de Tulkarem, en Cisjordanie, le 9 juillet 2024. (Crédit : Jaafar ASHTIYEH / AFP)
Des panaches de fumée se dégagent lors d'un raid de l'armée israélienne dans le camp de réfugiés palestiniens de Nur Shams, à l'est de Tulkarem, en Cisjordanie, le 9 juillet 2024. (Crédit : Jaafar ASHTIYEH / AFP)

Les troupes israéliennes effectuent un raid dans le camp de Nur Shams en Cisjordanie, près de Tulkarem.

Selon une source militaire, les troupes ont jusqu’à présent localisé 12 engins explosifs et neutralisé une voiture piégée.

L’opération a été lancée dans la nuit.

Tsahal a éliminé des dizaines d’hommes armés lors d’une opération à Gaza-City

Un soldat opérant dans la bande de Gaza sur une photo non datée publiée par l'armée le 9 juillet 2024. (Crédit : armée israélienne)
Un soldat opérant dans la bande de Gaza sur une photo non datée publiée par l'armée le 9 juillet 2024. (Crédit : armée israélienne)

Des dizaines d’hommes armés ont été tués par les troupes israéliennes lors d’une nouvelle opération lancée hier à Gaza-City, déclare Tsahal.

Au cours de ce raid, mené par la 99e division, les forces armées ont également localisé des armes.

L’armée a déclaré hier qu’elle avait lancé l’opération dans les quartiers sud et ouest de Gaza-City après avoir identifié des infrastructures et des membres du Hamas et du Jihad islamique palestinien dans la région.

Par ailleurs, la 98e division continue d’opérer dans le quartier de Shejaiya, à l’est de Gaza-City, où les troupes ont tué des hommes armés, localisé des armes et démoli un tunnel au cours de la journée écoulée, selon Tsahal.

A Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, des dizaines de terroristes ont été tués au cours de la journée, lors de combats rapprochés et de frappes aériennes, selon l’armée.

Dans toute la bande de Gaza, l’armée de l’air israélienne a frappé de nombreuses cibles au cours de la journée, y compris des bâtiments utilisés par des groupes terroristes, des entrées de tunnels et d’autres infrastructures, selon Tsahal.

Des sirènes retentissent dans les localités situées à la frontière nord

Des sirènes retentissent dans un certain nombre de localités situées à la frontière nord, avertissant de l’arrivée de tirs de roquettes.

Depuis le 8 octobre, les forces dirigées par le Hezbollah ont attaqué presque quotidiennement des localités et des postes militaires israéliens le long de la frontière.

Le groupe terroriste soutenu par l’Iran affirme qu’il le fait pour soutenir les Palestiniens de Gaza dans le cadre de la guerre contre le groupe terroriste du Hamas dans cette région.

Tsahal testera les systèmes de sirènes à Shaal à 11h05 et à Katzrin à 14h05

L’armée israélienne annonce qu’elle testera les systèmes de sirènes dans les localités de Shaal et de Katzrin dans le nord de la ville, dans le courant de la matinée.

Les sirènes retentiront à Sha’al à 11h05 et à Katzrin à 14h05.

En cas d’attaque réelle, les sirènes retentiront deux fois, a précisé l’armée.

Des avions de combat ont intercepté un objet suspect se dirigeant vers Israël depuis l’est

Tsahal annonce que ses avions de combat ont réussi à intercepter une « cible aérienne suspecte » se dirigeant vers le sud d’Israël depuis l’est.

L’objet n’a pas traversé l’espace aérien israélien et aucune sirène n’a été activée, ajoute Tsahal.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.