Tsahal arrête un homme armé entré en Israël depuis Gaza
Rechercher

Tsahal arrête un homme armé entré en Israël depuis Gaza

Le Palestinien qui transportait une grenade et un couteau a été arrêté par les troupes qui l’ont contrôlé alors qu’il sortait du côté de la frontière nord avec la Bande de Gaza

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Un véhicule militaire israélien à proximité de la frontière entre Israël et la Bande de Gaz,a le 30 mars 2015. (Crédit : Abed Rahim Khatib/Flash90)
Un véhicule militaire israélien à proximité de la frontière entre Israël et la Bande de Gaz,a le 30 mars 2015. (Crédit : Abed Rahim Khatib/Flash90)

Un Palestinien de Gaza armé d’un couteau et d’une grenade a été appréhendé dans la matinée de vendredi, peu de temps après être entré en Israël depuis le nord de la Bande, a fait savoir l’armée israélienne.

Il était déjà entré sur le territoire israélien lorsqu’il a été appréhendé par les troupes de Tsahal, mais avait été gardé sous surveillance tout au long de son infiltration.

L’homme a été confié aux services de sécurité du Shin Bet pour y subir un interrogatoire.

C’est la seconde fois en moins d’une semaine qu’un Palestinien est arrêté à son entrée en Israël depuis Gaza.

Dans la soirée de samedi, un homme non-armé aurait été appréhendé au nord de la barrière frontalière du Conseil Régional de Hof Ashkelon, et aurait été emmené par Tsahal en vue d’un interrogatoire.

Le coordinateur israélien des activités gouvernementales dans les territoires (COGAT) a récemment averti les Palestiniens que Tsahal n’hésiterait pas à utiliser des frappes mortelles contre tous ceux qui tenteraient de pénétrer sur le territoire depuis la Bande.

“Ceux qui essaient de pénétrer en zone israélienne risquent leur vie”, avait expliqué le Major Général Yoav Mordechai à l’agence de presse palestinienne Maan.

Il avait indiqué que Israël considérera le groupe terroriste du Hamas, qui contrôle la Bande de Gaza, comme responsable dans toute accélération de la violence à proximité de la frontière avec Gaza.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...