Israël en guerre - Jour 146

Rechercher

Tsahal combat des terroristes dans une école de l’ONU ; Le Hamas tire des roquettes depuis la zone sécurisée

Certaines roquettes ont visé Tel Aviv, d'autres sont retombées à Gaza ; le bilan de l’incursion terrestre de Tsahal s'élève à 93

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des soldats israéliens dans la bande de Gaza, sur une photo diffusée le 9 décembre 2023. (Crédit : Armée israélienne)
Des soldats israéliens dans la bande de Gaza, sur une photo diffusée le 9 décembre 2023. (Crédit : Armée israélienne)

L’armée israélienne a mené une série de batailles contre les terroristes palestiniens du Hamas dans le nord de la bande de Gaza samedi alors qu’elle poursuivait son incursion terrestre, les troupes ayant été attaquées dans au moins deux cas depuis l’intérieur des écoles, a indiqué l’armée.

Au milieu de ces combats incessants, le kibboutz Beeri a annoncé que son résident Sahar Baruch, qui avait été enlevé et pris en otage à Gaza le 7 octobre, avait été assassiné pendant sa captivité.

Le communiqué ne précise pas comment ni quand le jeune homme de 25 ans est décédé, mais il survient un jour après que le groupe terroriste palestinien du Hamas a publié une vidéo de propagande censée montrer sa dépouille.

« Nous exigeons la restitution de son corps dans le cadre de tout accord de prise d’otage. Nous ne nous arrêterons pas tant que tout le monde ne sera pas rentré », indique un communiqué du kibboutz, l’une des communautés les plus touchées lors de l’assaut du 7 octobre sur le sud d’Israël, lorsque les terroristes ont pris d’assaut la frontière, tuant 1 200 personnes, pour la plupart des civils dans leurs maisons et lors d’un festival de musique, et prenant plus de 240 otages.

Baruch, étudiant en ingénierie à l’Université Ben Gurion, était avec sa grand-mère, Geula Bachar, et son frère, Idan Baruch, 20 ans, soldat dans le Corps Éducatif de Tsahal.

Il est retourné dans la maison en feu de sa grand-mère pour chercher l’inhalateur de son frère.

Sahar Baruch a été capturé par des terroristes du Hamas au kibboutz Beeri le 7 octobre 2023. (Autorisation)

Idan a été tué par balle en s’échappant de la maison en feu : asthmatique, il s’étouffait avec la fumée. Lui et sa grand-mère ont tous deux été tués par les terroristes, et Sahar, pris en otage à Gaza.

138 otages se trouveraient encore à Gaza, bien que ces derniers jours, Tsahal ait confirmé la mort de 18 des otages détenus par le Hamas, en raison de nouveaux renseignements et de nouvelles découvertes obtenus par les troupes opérant à Gaza.

Au cours d’une trêve d’une semaine, 105 autres otages civils ont été libérés des geôles du Hamas à Gaza : 81 Israéliens, 23 ressortissants thaïlandais et un Philippin. En échange, Israël a libéré 240 prisonniers palestiniens incarcérés pour atteinte à la sécurité en Israël – tous des femmes et des mineurs.

Précédemment, quatre otages ont été libérées, une otage a été libérée et deux corps ont été retrouvés.

Tsahal a annoncé vendredi que deux soldats avaient été grièvement blessés lors d’une tentative ratée de sauvetage d’autres otages. Elle a également déclaré que jusqu’à présent, 93 soldats avaient été tués lors de l’incursion terrestre.

Des soldats israéliens portant le cercueil du sergent-chef (res.) Gal Meïr Eisenkot, fils du ministre du cabinet de guerre et ancien chef d’état-major de l’armée israélienne Gadi Eisenkot, lors de ses funérailles, à Herzliya, le 8 décembre 2023. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

Suite à la violation de la trêve, Tsahal a repris son incursion terrestre à Gaza, continuant à renforcer son opération sur les villes du nord de la bande de Gaza, mais poussant également jusqu’à Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza, où certains des combats les plus violents de cette guerre ont été constatés ces derniers jours.

Dans la nuit de vendredi à samedi, l’armée a déclaré qu’il y avait eu de nouveaux affrontements violents dans le nord, les combats montrant à quel point les terroristes sont profondément enracinés dans le tissu civil de la bande de Gaza.

Au moins deux des affrontements ont eu lieu à l’intérieur d’une mosquée et d’écoles, dont une contrôlée par les Nations unies.

Tsahal a fait savoir que les troupes de la Brigade d’infanterie Kfir ont trouvé une cellule du Hamas dans une école du quartier Shejaiya, à Gaza City. Les soldats ont tué les hommes armés et ils ont découvert des armes et des équipements militaires dans les classes.

Un avion de chasse israélien lâchant des fusées éclairantes alors qu’il survole la bande de Gaza, vu depuis le sud d’Israël, le 9 décembre 2023. (Crédit : Leo Correa/AP Photo)

Les militaires du Corps Blindé Mécanisé, qui menaient des opérations avec la Brigade des parachutistes, ont trouvé un puits de tunnel qu’ils ont détruit à Shejaiya – un puits qui ferait partie « d’un large réseau souterrain », a noté l’armée. La deuxième entrée d’un tunnel a été découverte dans le même secteur, pourvue d’un ascenseur, a-t-elle expliqué.

Tsahal a déclaré que les troupes de la Brigade Golani avaient identifié un certain nombre de membres du Hamas qui avaient des missiles anti-char à Shejaiya. Les hommes armés s’approchaient d’eux. Ils ont appelé l’armée de l’air en renfort et un hélicoptère a procédé à une frappe, tuant les terroristes.

À Beit Hanoun, l’armée a expliqué que la 5e Brigade d’infanterie, une Brigade de réserve, a essuyé des tirs de la part du Hamas. Les hommes s’étaient réfugiés dans une mosquée et dans une école de l’Agence controversée de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA).

L’armée a également diffusé des images montrant des soldats découvrant un sniper et des munitions cachés à l’intérieur d’un gros ours en peluche lors de perquisitions dans une école de la bande de Gaza.

Dans une autre école voisine, Tsahal affirme que les troupes ont trouvé des armes cachées à l’intérieur de sacs portant le logo de l’UNRWA.

Tsahal a également déclaré que le Hamas a continué à tirer des roquettes depuis une « zone humanitaire » établie dans la région d’al-Mawasi, au sud de la bande de Gaza. Il a déclaré qu’hier à 18 heures, « les terroristes du Hamas ont lancé de nombreuses roquettes sur Israël depuis la zone humanitaire désignée. »

Ces tirs de roquettes ont visé Tel Aviv.

Quatre autres roquettes ont été tirées depuis la zone d’al-Mawasi à 13h56 et 14h16, mais « ont atterri dans la bande de Gaza et ont mis en danger de nombreux citoyens de Gaza », a déclaré Tsahal. « C’est une preuve supplémentaire que le Hamas exploite la zone humanitaire de Tsahal pour des activités terroristes. »

Tsahal a publié un graphique illustrant les emplacements des tirs de roquettes depuis al-Mawasi, ainsi qu’une image montrant un lanceur de roquettes.

Une image expliquant les tirs de roquettes du Hamas depuis les zones humanitaires du sud de Gaza, publiée le 9 décembre 2023. (Crédit : Armée israélienne)

La zone humanitaire d’al-Mawasi est une zone désignée par Tsahal comme sûre pour les civils à l’intérieur de la bande de Gaza.

Les tirs de roquettes sur Israël depuis la bande de Gaza se sont poursuivis depuis d’autres endroits du sud et du centre de la bande de Gaza ces derniers jours, dans des zones où Tsahal n’opère pas sur le terrain.

L’armée a également déclaré avoir mené une série de frappes aériennes dans la bande de Gaza contre des cibles du groupe terroriste palestinien du Hamas.

Des habitants ont fait état de frappes aériennes et de bombardements dans le nord et le sud de Gaza samedi, notamment dans la ville de Rafah, située près de la frontière égyptienne.

L’hôpital principal de la ville centrale de Deir al-Balah aurait reçu 71 morts et 160 blessés au cours des dernières 24 heures, a déclaré samedi matin le ministère de la Santé, contrôlé par le Hamas. Dans la ville méridionale de Khan Younès, 62 morts et 99 autres blessés auraient été évacués à l’hôpital Nasser au cours des dernières 24 heures, a précisé le ministère. Ces chiffres, comme tous ceux publiés par le Hamas, n’ont pas pu être vérifiés.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.