Israël en guerre - Jour 202

Rechercher

Tsahal s’attelle à démanteler l’UNRWA à Gaza, pour le remplacer par un autre organe

Cherchant des solutions de remplacement, Israël a commencé à travailler avec d'autres organismes présents à Gaza, tels que le Programme alimentaire mondial de l'ONU

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des soldats israéliens à l'intérieur d'un complexe évacué de l'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine au Proche-Orient (UNRWA), à Gaza City, sur une photo prise lors d'une visite média organisée par l'armée israélienne, le 8 février 2024. (Crédit : Jack Guez/AFP)
Des soldats israéliens à l'intérieur d'un complexe évacué de l'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine au Proche-Orient (UNRWA), à Gaza City, sur une photo prise lors d'une visite média organisée par l'armée israélienne, le 8 février 2024. (Crédit : Jack Guez/AFP)

L’armée israélienne a décidé de démanteler l’Office controversé de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) dans la bande de Gaza et de la remplacer par une autre agence, révèle le Times of Israel ce lundi.

Israël soutient depuis longtemps que l’UNRWA devrait être démantelée, une position qui a été renforcée par la guerre en cours contre le groupe terroriste palestinien du Hamas, mais avait auparavant reconnu le rôle clé de l’agence onusienne dans la distribution de l’aide essentielle aux habitants de la bande de Gaza soumis à une crise humanitaire majeure.

Dans le cadre de ses plans visant à trouver des solutions de remplacement, Israël a commencé à travailler avec d’autres organismes présents à Gaza, tels que le Programme alimentaire mondial de l’ONU, afin d’acheminer l’aide humanitaire aux Palestiniens à la place de l’UNRWA. Des responsables de l’ONU, des États-Unis et d’autres pays estiment que l’aide est insuffisante dans la bande de Gaza et ont exhorté Israël à accélérer les autorisations d’acheminement de l’aide, tout en mettant en place des méthodes alternatives, telles que les largages aériens et l’ouverture prochaine d’un corridor maritime.

Tsahal a déclaré avoir déployé une campagne visant à discréditer l’agence dans le but d’affaiblir le statut de l’UNRWA dans la bande de Gaza et de l’amener à se dissoudre.

Dans le cadre de cette campagne, les responsables de la Défense ont récemment présenté des preuves montrant qu’au moins 14 membres du personnel de l’UNRWA avaient participé à l’assaut du 7 octobre. L’armée a également accusé l’UNRWA d’employer quelque 450 agents terroristes à Gaza, pour la plupart affiliés au Hamas.

Ces révélations ont incité plusieurs pays donateurs à annoncer le gel des financements, bien que certains les aient depuis rétablis.

L’UNRWA a fait valoir qu’elle jouait un rôle essentiel dans l’aide apportée aux habitants de Gaza, en particulier dans le cadre de la guerre actuelle contre le Hamas, comme en témoignent les récentes difficultés rencontrées pour acheminer l’aide dans certaines parties de la bande de Gaza, qui ont suscité des critiques de plus en plus vives à l’égard d’Israël.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.