Un ado grièvement blessé au couteau près d’un centre de jeunes LGBT à Tel Aviv
Rechercher

Un ado grièvement blessé au couteau près d’un centre de jeunes LGBT à Tel Aviv

Un crime de haine selon un groupe de défense des droits ; la victime aurait accusé son frère, après avoir subi des pressions familiales pour qu'il se montre plus religieux

La scène d'une attaque au couteau à proximité du refuge LGBT Beit Dror à Tel Aviv, le 26 juillet 2019 (Capture d'écran : Treizième chaîne)
La scène d'une attaque au couteau à proximité du refuge LGBT Beit Dror à Tel Aviv, le 26 juillet 2019 (Capture d'écran : Treizième chaîne)

Un adolescent a été poignardé et grièvement blessé dans l’après-midi de vendredi aux abords d’un centre pour les jeunes LGBT à Tel Aviv, un incident qualifié de crime de haine par une organisation de défense des droits LGBT.

Le jeune garçon de 16 ans, qui vit au centre Beit Dror, aurait été poignardé par un homme qui serait sorti d’une voiture et qui est parvenu à fuir sans être inquiété.

La victime a été emmenée dans un état grave à l’hôpital Ichilov, blessée au torse et à la jambe. Il a subi une intervention chirurgicale.

La police a fait savoir qu’elle avait ouvert une enquête et les médias israéliens ont cité des témoins oculaires qui ont affirmé que le crime avait été commis par le frère de la victime.

De multiples informations indiquent que le suspect est un résident de la ville arabe de Tamra et que le jeune homme avait subi des pressions intenses de la part des membres de sa famille pour qu’il se montre plus religieux.

La douzième chaîne a cité le personnel du centre, qui a affirmé qu’avant de perdre connaissance, le jeune homme avait déclaré que son agresseur était son frère. Le centre a ajouté que l’adolescent se trouvait en vacances et qu’il était parvenu à revenir à l’entrée du refuge avant de s’effondrer.

L’organisation israélienne YGI (LGBTQ+ Youth Organization) a qualifié l’agression de crime de haine.

« Très exactement dix ans après le meurtre de Bar Noar, aujourd’hui, un jeune LGBT a été poignardé alors qu’il sortait d’un refuge. Nous prions pour le rétablissement du blessé et nous nous tenons aux côtés du centre Beit Dror en cette journée difficile », a commenté l’association dans un communiqué, faisait référence à une fusillade, en 2009, au cours de laquelle deux personnes avaient été blessés dans un centre pour les jeunes homosexuels de Tel Aviv.

« Cette attaque au couteau n’est pas une coïncidence. C’est un crime de haine commis contre la communauté LGBT. Les insinuations que nous entendons quotidiennement et la LGBT-phobie ont un prix », a ajouté l’YGI.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...