Un Albanais qui avait sauvé des Juifs pendant la Shoah sera honoré en Pologne
Rechercher

Un Albanais qui avait sauvé des Juifs pendant la Shoah sera honoré en Pologne

L'association organisant l'événement estime que les témoignages comme celui de Xhemal Veseli "nous rapprochent, Juifs et musulmans"

Xhemal Veseli, à gauche, avec Jonny Daniels à Tirana, Albanie, en octobre 2019. (Autorisation : From the Depths via JTA)
Xhemal Veseli, à gauche, avec Jonny Daniels à Tirana, Albanie, en octobre 2019. (Autorisation : From the Depths via JTA)

JTA — Un Albanais musulman ayant sauvé des Juifs pendant la Shoah participera à un événement en Pologne organisé en l’hommage des Justes de toute l’Europe.

Âgé de 93 ans, Xhemal Veseli est l’un des derniers sauveurs musulmans encore en vie. Il se rendra à Varsovie avec le ministère des Affaires étrangères albanais, Edmond Panariti, dont la famille a également protégé des Juifs pendant la Shoah, pour participer à « Une soirée pour les Justes » le 14 novembre prochain.

« Dans le monde si fragmenté et violent dans lequel nous vivons aujourd’hui, la religion nous divise souvent malheureusement », a déclaré l’organisateur, Jonny Daniels de l’association mémorielle From the Depths. Mais les témoignages comme celui de Xhemal, a-t-il ajouté, « nous rapprochent, Juifs et musulmans ».

En plus de l’Albanie, des sauveurs venus de Pologne et de Biélorussie, ainsi que de hauts responsables israéliens, danois et américains seront également présents.

En 1943, Xhemal Veseli et son frère disparu, Hamid, ont sauvé deux familles juives des forces d’occupation italiennes. Alors âgé de 17 ans, il a accompagné à pied pendant 36 heures des Juifs âgés jusqu’à chez lui, d’après le mémorial et musée de la Shoah de Yad Vashem qui a désigné les deux frères « Justes parmi les nations » en 2004.

Derita Veseli, l’épouse de Xhemal, a indiqué que sa famille avait également sauvé des Juifs en Albanie.

L’association From the Depths s’est engagé à lui payer son traitement ophtalmique jusqu’à la fin de sa vie, ce qui représente environ 9 000 euros par an.

L’Albanie est l’un des rares pays occupés par les nazis à avoir vu sa population juive croître pendant la Shoah. La plupart des 2 000 Juifs qui y vivaient après le génocide étaient des réfugiés venus de pays voisins.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...