Un bébé éthiopien rentre chez lui après avoir été opéré en Israël
Rechercher

Un bébé éthiopien rentre chez lui après avoir été opéré en Israël

Ablakew s'est fait opérer du coeur et du rein en Israël ce qui lui a sauvé la vie, grâce à l'ONG Save a child's heart

Des chirurgiens pratiquent une opération au centre médical Wolfson de Holon. Illustration. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)
Des chirurgiens pratiquent une opération au centre médical Wolfson de Holon. Illustration. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)

Le garçon, prénommé Ablakew, a été diagnostiqué avec une maladie cardiaque congénitale à l’âge d’un mois, et des docteurs éthiopiens ont dit à ses parents qu’il serait mort à l’âge de six mois à moins qu’il ne subisse une opération à coeur ouvert, selon un communiqué de l’organisation Save a child’s heart.

Dévastée, la famille a fini par contacter l’organisation caritative basée en Israël, qui a trouvé un donneur américain, Jane Clément de la Maison du Destin, et a permis à Ablakew de s’envoler pour Israël où il a subi une opération à l’hôpital de Holon le 24 septembre 2019.

Les docteurs ont dit aux parents que leur enfant avait un autre problème au rein et qu’il faudrait également l’opérer. Save a child’s heart a aidé à organiser cette opération, qui a été réalisée à l’hôpital Ichilov de Tel Aviv.

« Ablakew est arrivé en Israël avec une malformation cardiaque complexe, a déclaré le Dr Alona Raucher Sternfeld, chef de l’unité de cardiologie pédiatrique à Wolfson. Il avait quatre mois et pesait moins de quatre kilos. Après son opération du coeur, il a bien récupéré et a repris du poids. Quand nous avons découvert qu’Ablakew souffrait aussi d’une malformation du rein, nous avons compris qu’il aurait aussi besoin d’une opération du rein ».

« Je ne peux pas expliquer avec des mots à quel point je suis heureuse », a déclaré la mère d’Ablakew alors qu’elle préparait leurs affaires pour rentrer chez eux, et retrouver le père et la soeur du bébé.

Ablakew, un bébé éthiopien âgé de 11 mois en Israël avant de rentrer chez lui, avril 2019. (Crédit : Save a child’s heart)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...