Un chanteur de metal dénonce R. Waters et « ses amis nazis » qui boycottent Israël
Rechercher

Un chanteur de metal dénonce R. Waters et « ses amis nazis » qui boycottent Israël

Disturbed et son chanteur David Draiman, qui ont vendu des millions d'albums, joueront pour la première fois en Israël le 2 juillet prochain

David Draiman du groupe Disturbed en concert à Columbus, dans l'Ohio, le 18 mai 2019. (Crédit : Amy Harris/Invision/AP)
David Draiman du groupe Disturbed en concert à Columbus, dans l'Ohio, le 18 mai 2019. (Crédit : Amy Harris/Invision/AP)

JTA — David Draiman, chanteur juif du groupe de metal américain Disturbed, a qualifié Roger Waters de « ridicule » avec sa promotion d’un boycott culturel d’Israël.

Disturbed, qui a vendu des millions d’albums, doit se produire pour la première fois en Israël le 2 juillet prochain.

« Boycotter toute une société, tout un peuple, à cause des actions de son gouvernement est parfaitement ridicule », a-t-il affirmé dans un entretien vidéo sur la page Facebook Bring Disturbed to Israel (« Amenez Disturbed en Israël »).

« Je ne vois pas de boycott de la Russie … Je ne vois pas les gens boycotter la Chine pour ce qu’elle fait à sa population musulmane. Il n’y a qu’Israël qui est traité comme ça, et je pense que nous savons tous quelle en est la vraie raison ».

David Draiman a ajouté que Waters, l’ancien bassiste des Pink Floyd et tête d’affiche des artistes boycottant Israël, et ses « camarades nazis » défendent une idéologie reposant sur la « haine ».

Chanteur connu pour ses cris gutturaux, David Draiman a fréquenté des yeshivot orthodoxes à Chicago dans sa jeunesse — il en a été exclu de trois d’entre elles. A une époque, il se préparait à devenir chantre [hazan].

Aujourd’hui, il célèbre certaines fêtes juives et fait partie du conseil du Creative Community for Peace, une ONG qui tente de contrer Roger Waters et son argumentaire de boycott.

« Je m’y suis préparé toute ma vie », a-t-il assuré au sujet du prochain concert de Disturbed en Israël. « L’équipe du BDS sait très bien que ce n’est même pas la peine de me contacter ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...