Un couple israélien perdu dans le désert sauvé après avoir écrit SOS en pierres
Rechercher

Un couple israélien perdu dans le désert sauvé après avoir écrit SOS en pierres

Deux randonneurs ont réussi à attirer l'attention d'un hélicoptère ; ils avaient trouvé refuge dans un trou et mangé des lézards après s'être égarés à dans le Neguev

Le signe "SOS" écrit en pierres qui a aidé à sauver Leila, à gauche, et Daniel ( (insert) après qu'ils se sont eprdus lors d'une randonnée dans le désert du Negev (Crédit : Har Hanegev Search & Rescue Team /Capture d'écran : Hadashot news)
Le signe "SOS" écrit en pierres qui a aidé à sauver Leila, à gauche, et Daniel ( (insert) après qu'ils se sont eprdus lors d'une randonnée dans le désert du Negev (Crédit : Har Hanegev Search & Rescue Team /Capture d'écran : Hadashot news)

Un hélicoptère a vu un SOS écrit avec des pierres mardi dans le désert du Negev, dans le sud d’Israël, secourant le couple qui l’avait écrit – et qui s’était perdu pendant une randonnée deux jours auparavant.

Leila et Daniel, qui n’ont pas donné leur nom de famille, ont expliqué à la chaîne Hadashot qu’ils avaient perdu leur chemin alors qu’ils randonnaient à proximité du cratère de Ramon, à Nahal Nekarot, et qu’ils avaient réalisé s’être perdus.

Le couple de trentenaires a alors décidé d’écrire ce SOS pour que les sauveteurs les retrouvent.

Leurs familles n’avaient plus entendu parler d’eux depuis dimanche et avaient appelé les services de secours mardi matin pour les rechercher.

Les deux randonneurs ont expliqué à la chaîne Hadashot qu’il ne leur restait que très peu d’eau et qu’ils craignaient une déshydratation. Ils s’étaient donc cachés du soleil en creusant des trous de chaque côté d’une grotte peu profonde et qu’ils allaient d’un trou à l’autre alors que le soleil bougeait de l’est vers l’ouest.

Leila, à gauche, et Daniel qui ont été sauvés après s’être perdus au cours d’une randonnée dans le Negev, le 22 mai 2018 (Capture d’écran: Hadashot news)

Daniel a indiqué à la chaîne qu’il avait piégé des lézards pour les manger parce qu’ils n’avaient presque plus de nourriture, mais que seul lui les avait consommés, Leila ayant refusé.

Ils ont été secourus par hélicoptère et évacués vers l’hôpital Soroka de Beer Sheva. Après des examens médicaux et quelques soins, ils ont pu renter chez eux.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...