Un fabricant de lunettes australien fustigé pour un clip filmé dans un camp nazi
Rechercher

Un fabricant de lunettes australien fustigé pour un clip filmé dans un camp nazi

Affirmant ne pas avoir eu conscience du caractère sensible du site, Valley Eyewear s'est excusé et a supprimé les photos et les vidéos prises au camp croate de Jasenovac

Monument à la mémoire des victimes de Jasenovac, en Croatie (Crédit : Bern Bartsch/Wikimedia commons/CC BY-SA 3.0)
Monument à la mémoire des victimes de Jasenovac, en Croatie (Crédit : Bern Bartsch/Wikimedia commons/CC BY-SA 3.0)

Une entreprise d’optique australienne a présenté ses excuses et supprimé sa nouvelle campagne de publicité après avoir été fustigée au début de la semaine pour l’avoir tournée sur le site d’un ancien camp de la mort de la Shoah en Croatie.

Sur les photos et dans les vidéos tournées à l’occasion de la promotion de la nouvelle collection « Black Zero » de Valley Eyewear, une statue en béton, représentant une fleur et érigée en mémoire des dizaines de milliers de personnes tuées dans le camp de concentration de Jasenovac apparaît en arrière-plan.

Le président de Valley Eyewear, Michael Crawley, a déclaré à la BBC que son entreprise ne savait pas qu’il s’agissait d’un camp de la mort lorsque l’équipe était venue filmer la publicité. « Nous ne voulions pas offenser qui que ce soit. Nous sommes une marque respectueuse et je présente mes excuses à tous ceux qui ont été offensés », a-t-il dit.

Crawley a indiqué qu’il avait accepté de supprimer les photos et les vidéos après avoir été contacté par le directeur du mémorial de Jasenovac.

Ces publicités ont été âprement critiquées sur les réseaux sociaux, un utilisateur demandant à l’entreprise sur Twitter pourquoi elle ne les avait pas tout simplement réalisées à Auschwitz. Un autre a expliqué que la firme avait dans un premier temps dédaigné les plaintes et il a posté la capture d’écran de la réponse qu’il avait reçue de la part de ce qui semble être la page Facebook officielle de Valley Eyewear.

Valley Eyewear (Capture d’écran)

« Pourquoi… Parce que ça vous offense vous ? Et que diriez-vous de… NON !!! » Si vous n’aimez pas ce que nous faisons, que pensez-vous d’aller voir ailleurs… Partez, espèce de crétin », a répondu l’entreprise.

Evoquant la campagne, le président de la Commission du groupe de l’Anti-Defamation australienne, Dvir Abramovich, a déclaré être « choqué au-delà des mots ».

« Tandis que nous nous réjouissons des excuses présentées par le fondateur de l’entreprise, nous lui recommandons vivement d’expliquer comment il en est venu à croire que filmer cette publicité dans un camp de concentration pouvait être approprié », a dit Abramovich dans un communiqué.

Situé à moins d’une centaine de kilomètres de Zagreb, le camp de Jasenovac était dirigé par le régime oustashi du pays, allié des nazis, qui a persécuté et tué des centaines de milliers de Serbes, de Juifs, de Roms et d’anti-fascistes croates.

Le nombre total d’individus tués à Jasenovac reste contesté. Il irait de dizaines de milliers à 700 000, selon des chiffres serbes.

Environ 15 % de 40 000 Juifs approximativement qui vivaient en Croatie ont été tués par le régime oustachi et les Juifs constituent maintenant moins d’un pour cent de la population croate estimée à 4,2 millions.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...