Un Hiérosolomytain accusé d’avoir agressé sexuellement 3 frères dans un mikvé
Rechercher

Un Hiérosolomytain accusé d’avoir agressé sexuellement 3 frères dans un mikvé

Le parquet le soupçonne de s’en être pris systématiquement aux victimes mineures à de nombreuses reprises pendant deux ans

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Un mikvé. Illustration. (Crédit : CC-BY-SA Tamar Hayardeni/Wikimedia Commons)
Un mikvé. Illustration. (Crédit : CC-BY-SA Tamar Hayardeni/Wikimedia Commons)

Le parquet de Jérusalem a indiqué dimanche avoir mis en examen un Hiérosolomytain soupçonné d’avoir agressé sexuellement trois frères sur une période de deux ans, alors qu’ils se baignaient dans un mikvé, un bain rituel.

Les accusations d’actes sexuels avec des mineurs, d’agression indécente et de sodomie ont été portées contre Chaim Shragai, 66 ans, par la cour du district de Jérusalem, a indiqué le parquet dans un communiqué.

Selon l’acte d’inculpation, Shragai a agressé ses victimes, aujourd’hui âgés entre 13 et 16 ans, à de nombreuses reprises quand elles se rendaient seules au mikvé, où l’on s’immerge entièrement et nu dans un petit bassin.

Les documents juridiques indiquent que Shragai, une connaissance du père des victimes, a obligé les plaignants à avoir des relations sexuelles et les a appelés pour les encourager à se rendre au mikvé. Il leur aurait aussi donné de l’argent après les agressions.

Une fois, quand l’un des frères a tenté de s’échapper, Shragai aurait bloqué la sortie et menacé de tout dire à ses parents.

Le parquet a demandé son maintien en détention pour la durée du procès.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...