Un Israélien meurt au cours d’une randonnée sur un volcan au Chili
Rechercher

Un Israélien meurt au cours d’une randonnée sur un volcan au Chili

L'homme âgé de 33 ans aurait été piégé par une tempête de neige alors qu'il avait entrepris l'ascension du volcan de Llaima, dans le parc national de Conguillio

Une vue du volcan Llaima après son éruption dans le parc national de Conguillio, au Chili, le 2 janvier 2008 (Crédit :  AP Photo/Juan Tejos)
Une vue du volcan Llaima après son éruption dans le parc national de Conguillio, au Chili, le 2 janvier 2008 (Crédit : AP Photo/Juan Tejos)

Un touriste israélien est mort cette nuit après une chute dans une réserve naturelle volcanique du centre du Chili, a annoncé vendredi le ministère des Affaires étrangères.

Les médecins ont tenté de sauver la vie de cet homme de 33 ans, en vain. Sa famille a été informée du décès.

Selon le site d’information Walla, l’homme avait entrepris l’ascension du volcan de Llaima, qui est en activité, situé dans le parc national de Conguillio, lorsqu’il a été piégé par une tempête de neige.

Il a lancé un appel à l’aide par radio mais l’hélicoptère envoyé n’a pas pu intervenir en raison des conditions météorologiques fortement défavorables. Un équipe a été alors dépêchée pour se rendre à pied au secours de l’homme mais la neige l’a obligée à rebrousser chemin.

Le ministère a déclaré qu’il travaillait avec les autorités chiliennes pour le rapatriement de la dépouille en Israël.

Au mois de février, trois personnes avaient été tuées lorsque leur embarcation qui transportait une dizaine de touristes israéliens s’était retournée sur une rivière du parc national Torres del Paine, dans le sud du Chili.

Le canot qui s’est retourné dans le parc national de Torres del Paine au Chili le 3 février 2019, blessant 16 touristes israéliens (Marine chilienne, via une capture d’écran de la Treizième chaîne).

Le mois dernier, les premiers secours chiliens ont sauvé un touriste israélien qui se trouvait sur le sommet d’un volcan en activité après que le randonneur est tombé, se blessant sur le parcours.

Selon des informations locales, le jeune homme de 24 ans avait été héliporté depuis le sommet du Mont Villarrica, dans le sud du pays, après avoir dégringolé sur la pente de ce volcan de 2847 mètres, qui n’était pas en éruption à ce moment-là.

L’Israélien avait été héliporté vers la ville de Pucon, où il avait été pris en charge pour des fractures du tibia et d’autres blessures.

Selon des informations parues dans les médias chiliens, l’origine de la chute de l’homme sur l’un des parcours de randonnée les plus populaires du pays reste indéterminée. Le chef de l’équipe des secours, Luis Orellana, avait déclaré au site Cooperativa news qu’une enquête sur l’incident était en cours.

Le volcan Villarrica émet un nuage de fumée et de gaz près de Pucon, au Chili, le 5 avril 2015 (Crédit : AP Photo/ Claudio Santana)

Le mont Villarrica, à environ 750 kilomètres de la capitale de Santiago, est l’un des volcans les plus actifs de l’Amérique du sud. La piste permettant d’accéder au sommet enneigé de la montagne est connue pour être une randonnée difficile, mais elle attire néanmoins des centaines de touristes chaque jour.

Le volcan est en « état préventif d’alerte anticipé » depuis le mois de mai 2016. La dernière éruption majeure du mont Villarrica remonte au mois de mars 2015 même si une éruption mineure survenue en 2017 avait terrifié les randonneurs qui avaient entrepris son ascension ce jour-là.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...