Un jihadiste qui a fui la Syrie : l’EI prévoit une « méga attaque » en Europe
Rechercher

Un jihadiste qui a fui la Syrie : l’EI prévoit une « méga attaque » en Europe

L’homme, « Harry S. », déclare s’être entrainé dans une unité prévoyant des attaques simultanées à différents endroits

Des combattants du groupe Etat islamique tirant à partir d'un véhicule blindé sur une route menant à Ain al-Arab (Kobané), à la frontière entre la Syrie et la Turquie, capture d'écran YouTube (Crédit : AFP / HO / AAMAQ AGENCE DE NOUVELLES)
Des combattants du groupe Etat islamique tirant à partir d'un véhicule blindé sur une route menant à Ain al-Arab (Kobané), à la frontière entre la Syrie et la Turquie, capture d'écran YouTube (Crédit : AFP / HO / AAMAQ AGENCE DE NOUVELLES)

Un activiste de l’Etat islamique, originaire d’Allemagne et qui est parvenu à fuir l’organisation, déclare que le groupe terroriste prévoit des attaques terroristes massives dans toute l’Europe, selon un article de The Independent paru vendredi.

Nommé « Harry S. » dans l’article, l’homme de 27 ans a déclaré qu’il lui a été demandé à lui et à d’autres jihadistes européens en Syrie s’ils voulaient « apporter le jihad dans leurs pays d’origine ».

« Ils veulent quelque chose qui arrivera partout au même moment », a-t-il déclaré. L’homme est à présent incarcéré dans une prison allemande, après avoir été arrêté à son retour de Syrie.

Selon The Independent, il a fui l’Etat islamique après y être resté trois mois parce qu’il ne pouvait pas supporter la brutalité de l’organisation.

« Harry » a essayé de rejoindre le groupe terroriste en 2014 mais a été expulsé en Allemagne par les autorités turques, après quoi il lui a été ordonné de se signaler dans un commissariat de police deux fois par semaine. Il a néanmoins réussi à fuir l’Allemagne en utilisant le passeport d’un autre homme, et à rejoindre la Syrie où il a été entraîné par une attaque importante, différente des attentats qui ont eu lieu à Paris le 13 novembre.

« Harry » a déclaré qu’il a été entraîné par faire partie d’une unité spéciale qui devait mener des missions de combats urbains avant d’enclencher la détonation de sa veste remplie d’explosifs. Mais il a fui avant d’être déployé pour mener cette attaque et a été arrêté à l’aéroport de Brême, en Allemagne, en juillet.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...