Un joaillier juif poursuit son assurance pour des diamants qu’il a mis à la poubelle
Rechercher

Un joaillier juif poursuit son assurance pour des diamants qu’il a mis à la poubelle

Bobby Yashaya explique que cet incident lui a coûté 1 M de $ et se plaint du fait que son assurance ait refusé de le payer

Diamant. Illustration. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)
Diamant. Illustration. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)

Un joaillier juif de Diamond District de Manhattan poursuit son assurance car le service a refusé de couvrir la perte de 800 000 dollars qu’il a subie après avoir jeté des diamants à la poubelle.

Bobby Yashaya, le propriétaire de Max Jewelry, situé sur la 47e rue à Manhattan, a expliqué qu’il était pressé car il devait se préparer pour assister à un salon commercial à Las Vegas avant Shabbat en mai 2015.

Il avait un paquet de bijoux et de pierres précieuses, y compris quatre diamants de 8 à 12 carats et une paire de boucles d’oreilles en diamant, enveloppés dans du papier blanc, et maintenus ensemble avec un élastique.

Lorsque les agents d’entretien sont arrivés pour prendre les ordures, il a mis le paquet de diamants dans la poubelle avec d’autres papiers et des emballages de nourriture qui se trouvaient sur le comptoir, a-t-il expliqué au New York Post.

Il a découvert son erreur cinq jours plus tard pendant la convention et n’a pas été en mesure de les récupérer.

Il a expliqué avoir fait une réclamation auprès de son assurance, et que l’agent de chez Lloyd’s, le géant de l’assurance, a été ouvertement « hostile » et l’a menacé d’appliquer des exigences supplémentaires, comme de multiples tests au détecteur de mensonge.

La compagnie d’assurance a annulé sa politique et n’a pas payé Yashaya. Aucune autre compagnie n’accepte de l’assurer à la lumière de l’incident.

« J’ai fait tout ce que je devais faire », a déclaré Yashaya au Post. « Ceci est un accident. Voilà pourquoi nous prenons une assurance, en cas d’accident ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...