Un juif new-yorkais, en quête d’un rein, fait campagne à Times Square
Rechercher

Un juif new-yorkais, en quête d’un rein, fait campagne à Times Square

Marc Weiner, qui a perdu ses deux reins et sa vessie suite à un cancer agressif, a besoin d'une dialyse trois fois par semaine et veut sensibiliser au don d'organe

Un panneau de Times Square appelant au don d'organe pour  Marc Weiner, le 1er septembre 2018 (Capture d'écran :  Facebook)
Un panneau de Times Square appelant au don d'organe pour Marc Weiner, le 1er septembre 2018 (Capture d'écran : Facebook)

Un New-Yorkais en quête d’un donneur de rein a fait paraître sa requête sur un gigantesque panneau de Times Square.

Marc Weiner a perdu ses reins et sa vessie suite à ce qu’il qualifie sur son site internet de cancer de la vessie « agressif » en 2015, à l’âge de 50 ans. Dorénavant guéri, il doit subir une dialyse trois fois par semaine, ce qu’il décrit comme « invalidant ».

Le panneau, apparu à la fin de la semaine dernière, a été offert par une amie de Lisa, l’épouse de Weiner, présidente d’une entreprise nationale de panneaux commerciaux. Dawn Del Mastro-Chruma a expliqué à CNN qu’elle voulait sensibiliser à la nécessité du don de rein en général.

« Je m’appelle Marc, j’ai besoin d’un rein, VOUS pouvez m’aider ! », dit l’affiche avec une photo de Weimer souriant. Il y a également une référence à son site internet, qui comprend une vidéo d’information sur la greffe d’organe.

Lisa, l’épouse de Weiner, a expliqué dans un post publié sur Facebook que 10 personnes qui ont aperçu le panneau s’étaient présentées pour contrôler leur compatibilité avec le malade et offrir peut-être un rein.

« Ma maladie ne me définit pas. J’ai une belle-fille de 12 ans et une épouse fantastique qui me soutient dans ce dur périple. Même si c’est difficile, je tente de maintenir une carrière à TV News, pour laquelle j’ai été récompensé, et de rester aussi fidèle à mes engagements de vie que possible. Chaque jour, je fais en sorte d’être positif et de faire de mon mieux dans ce qui est une situation pas facile », écrit Weimer sur son site.

Le panneau devrait rester en place jusqu’à ce qu’un donneur soit trouvé ou jusqu’à la fin novembre, lorsqu’il devra être retiré en raison de plans de construction intérieurs.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...