Un Juif placé en garde à vue pour avoir tenté de renverser un Palestinien
Rechercher

Un Juif placé en garde à vue pour avoir tenté de renverser un Palestinien

L'homme originaire de Beitar Illit a avoué cinq autres cas non-résolus de violence ou de vandalisme anti-palestinien dans l'implantation

Constructions dans l'implantation ultra-orthodoxe de Beitar Illit, avec le village arabe de Wadi Fukin au premier plan, le 17 juin 2015. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)
Constructions dans l'implantation ultra-orthodoxe de Beitar Illit, avec le village arabe de Wadi Fukin au premier plan, le 17 juin 2015. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)

Les procureurs d’état ont annoncé lundi leur intention de mettre en accusation un résident de Beitar Illit, suspecté d’au moins six actes de violence raciste contre des Palestiniens.

Le suspect, âgé de 25 ans, est un résident de l’implantation ultra-orthodoxe de Cisjordanie.

Il a été arrêté mercredi après que la police a reçu une plainte de la part d’un employé municipal palestinien, qui travaille à la propreté de la ville. Selon la plainte, le suspect roulait en voiture à proximité du Palestinien, puis est sorti de sa voiture et a tenté d’entamer la conversation pour s’assurer que l’homme était bien arabe.

Le suspect serait alors retourné dans son véhicule et aurait accéléré en direction de l’homme, pour tenter de le toucher à plusieurs reprises avant de prendre la fuite. Le Palestinien n’a pas été blessé. Il a déposé plainte dans la journée.

Au cours de son interrogatoire, le suspect a avoué cinq autres cas non-résolus de violence ou de vandalisme anti-palestinien à Beitar Illit.

La garde à vue du suspect a été prolongé lundi à quatre jours supplémentaires, le temps que les procureurs préparent l’acte d’accusation.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...