Un milliardaire israélo-britannique témoigne dans une des affaires Netanyahu
Rechercher

Un milliardaire israélo-britannique témoigne dans une des affaires Netanyahu

Poju Zabludowicz aurait offert un témoignage volontaire à la police, et n'est pas considéré comme un suspect dans cette affaire

L'homme d'affaires israélo-britannique Chaim 'Poju' Zabludowicz, à Jérusalem, en 2005. (Crédit : Flash90)
L'homme d'affaires israélo-britannique Chaim 'Poju' Zabludowicz, à Jérusalem, en 2005. (Crédit : Flash90)

Le milliardaire britannique israélien Chaim “Poju” Zabludowicz a témoigné la semaine dernière auprès de la police, dans l’une des enquêtes de corruption visant le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Selon des reportages diffusés samedi par la télévision israélienne, les enquêteurs de l’unité Lahav 433 ont demandé à Zabludowicz de témoigner alors qu’il se trouvait en séjour en Israël. Il a été interrogé sur des cadeaux qu’il aurait faits à Netanyahu, alors que ce dernier était ministre des Finances et Premier ministre.

La Deuxième chaîne a indiqué qu’il avait offert un « témoignage volontaire ». La Dixième chaîne a affirmé qu’il avait reconnu s’être entretenu avec la police et qu’il n’était pas lui-même suspecté dans cette affaire.

Zabludowicz serait l’un des riches hommes d’affaires étrangers, et la liste ne cesse de s’allonger, dont Netanyahu et son épouse Sara auraient accepté des cadeaux inappropriés de grande valeur.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et son épouse Sara à Ramat Hanadiv, un parc naturel du nord d'Israël, le 25 avril 2016. (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et son épouse Sara à Ramat Hanadiv, un parc naturel du nord d’Israël, le 25 avril 2016. (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)

Des sources proches de Netanyahu ont indiqué à la Dixième chaîne au mois de février que les informations portant sur l’éventuelle implication dans l’affaire de Zabludowicz étaient une tentative du journaliste de la chaîne Raviv Drucker, qui avait à de multiples reprises suscité la colère du Premier ministre, de le viser à nouveau.

Drucker ne veut qu’un « nouveau nom, le mélanger aux mots ‘cadeaux’, ‘richesse et pouvoir’, ‘amis riches’ et bien sûr ‘Sara Netanyahu’, et le nom de cette personne, cette fois-ci, c’est Poju Zabludowicz », avaient déclaré ces sources anonymes.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a rejeté le témoignage de l’homme d’affaires et milliardaire anglo-israélien Chaim « Poju » Zabludowicz dans l’une des enquêtes de corruption en cours sur le Premier ministre comme « une autre tentative futile pour susciter l’intérêt des médias ».

Zabludowicz, la semaine dernière, a demandé aux enquêteurs de police de la brigade Lahav 433 de témoigner pendant qu’il séjournait en Israël. On l’a questionné au sujet des cadeaux qu’il aurait donnés à Netanyahu lorsque celui-ci était ministre des Finances et Premier ministre.

« Le témoignage de M. Zabludowicz ne peut mener à rien pour une raison simple : il n’a jamais offert de cadeaux, ni au Premier ministre, ni à la famille Netanyahu, et n’a jamais été invité à le faire », affirme une déclaration du bureau du Premier ministre.

« C’est une autre tentative futile pour susciter l’intérêt des médias dans un problème inexistant », dit-il.

Zabludowicz a déclaré samedi à la Dixième chaîne qu’il n’était pas suspect dans l’affaire.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...