Un observatoire de l’islamophobie, projet de législateurs musulmans et juifs
Rechercher

Un observatoire de l’islamophobie, projet de législateurs musulmans et juifs

Le poste au département d'État américain serait calqué sur celui de l'antisémitisme ; la proposition, élaborée par Ilhan Omar et Jan Schakowsky, a été envoyée à Antony Blinken

Des manifestants réunis pour protester contre la loi islamique, au premier plan, se tiennent face à des contre-manifestants, samedi 10 juin 2017, à New York. (AP/Craig Ruttle)
Des manifestants réunis pour protester contre la loi islamique, au premier plan, se tiennent face à des contre-manifestants, samedi 10 juin 2017, à New York. (AP/Craig Ruttle)

WASHINGTON (JTA) – Des démocrates musulmans et juifs de la Chambre des représentants américaine se sont unis pour demander à l’administration Biden de créer un poste de contrôleur de l’islamophobie.

La proposition figurant dans une lettre envoyée mardi au secrétaire d’État Antony Blinken a été élaborée par la représentante démocrate du Minnessotta Ilhan Omar, qui est musulmane, et la représentante démocrate de l’Illinois Jan Schakowsky, qui est juive.

Une source proche des rédacteurs a déclaré que le contrôleur de l’antisémitisme du gouvernement, un poste créé en 2004, était un modèle pour la proposition. Le nom proposé dans la lettre, Envoyé spécial pour surveiller et combattre l’islamophobie, est un écho précis du bureau existant, Envoyé spécial pour surveiller et combattre l’antisémitisme.

« Ces dernières années, nous avons assisté à une augmentation dramatique de l’islamophobie violente et de la persécution des musulmans dans le monde entier », indique la lettre, qui cite la persécution actuelle des musulmans ouïghours en Chine et des musulmans rohingyas en Birmanie, ainsi qu’une attaque massive contre une mosquée néo-zélandaise en 2019 et une récente attaque mortelle contre une famille musulmane à Londres, en Ontario.

Parmi les 23 démocrates signataires figurent les deux autres musulmans de la Chambre, Andre Carson de l’Indiana et Rashida Tlaib du Michigan, et sept des 25 démocrates juifs de la Chambre, dont Schakowsky, Steve Cohen du Tennessee, Sara Jacobs, Alan Lowenthal et Mike Levin de Californie, Brad Schneider de l’Illinois et Dean Phillips du Minnesota.

Phillips et Schneider font partie des démocrates juifs qui ont eu des échanges houleux avec Omar et Tlaib au sujet de leurs critiques acerbes d’Israël pendant le conflit Israël-Hamas en mai.

En 2019, Omar et Schakowsky ont lancé ensemble une tournée médiatique pour combattre le sectarisme après que Omar a été critiquée pour des commentaires en ligne sur le lobby israélien AIPAC qui ont été qualifiés d’antisémites.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...