Un Palestinien en Allemagne planifiait une attaque terroriste en Israël – médias
Rechercher

Un Palestinien en Allemagne planifiait une attaque terroriste en Israël – médias

Un Syrien de 21 ans, a été arrêté par les forces armées pour avoir planifié une attaque chimique, et pour recrutement de combattants pour l'État islamique

Un Syrien de 21 ans est arrêté à Berlin le 20 septembre 2018. (Capture d'écran : Berliner Morgenpost)
Un Syrien de 21 ans est arrêté à Berlin le 20 septembre 2018. (Capture d'écran : Berliner Morgenpost)

Un Palestinien d’origine syrienne, âgé de 21 ans, a été arrêté en Allemagne parce qu’il était soupçonné d’avoir l’intention de commettre un attentat terroriste en Israël avec des armes chimiques, selon les médias allemands.

Les forces de sécurité équipées d’armes automatiques ont arrêté l’homme la semaine dernière devant un restaurant dans le quartier de Neukölln à Berlin, a rapporté le quotidien Bild jeudi.

L’homme avait déjà recruté d’autres personnes pour rejoindre l’organisation terroriste État islamique, selon le rapport.

Le Service fédéral de renseignement allemand [BND – Bundesnachrichtendienst] aurait reçu des informations d’un service de sécurité étranger au sujet de cet homme, arrivé de Libye il y a quelque temps avec un faux passeport.

Le journal allemand Die Welt a rapporté que l’homme avait l’intention d’utiliser des armes chimiques pour son attentat terroriste planifié en Israël, et lors d’un appel téléphonique intercepté par des agents de sécurité a déclaré qu’il avait déjà acquis le matériel nécessaire.

Cependant, la police n’a pas encore trouvé le matériel, selon les rapports, et les recherches sont en cours.

Selon la police, l’homme a été arrêté il y a plusieurs mois pour agression lors d’une bagarre.

Die Welt a signalé que l’homme était déjà connu des services de police pour son comportement agressif et ses opinions extrémistes.

Il aurait été arrêté par les forces spéciales du commando de déploiement de la SEK [Spezialeinsatzkommandos – SEK] pendant que la police anti-émeute sécurisait la zone.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...